back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 22:33
spot_img

Les membres du comité pendant les travaux : Organisation d’une concertation sur le phénomène bébés noirs et kulunas

Institution constitutionnelle, la C.n.d.h (Commission nationale des droits de l’homme) a organisé, jeudi 29 décembre 2022, à son siège, à Brazzaville, une concertation sur le phénomène des bébés noirs et kulunas (criminalité impliquant des adolescents et des jeunes) pour trouver une approche de solutions solidaires et durables. Ouverts par Mme Yvette Yolande Mbéto, épouse Ambendé, trésorière de la C.n.d.h, les travaux de cette réunion ont été modérés par Antoine Malonga, secrétaire général de la C.n.d.h.

Institution constitutionnelle, la C.n.d.h (Commission nationale des droits de l’homme) a organisé, jeudi 29 décembre 2022, à son siège, à Brazzaville, une concertation sur le phénomène des bébés noirs et kulunas (criminalité impliquant des adolescents et des jeunes) pour trouver une approche de solutions solidaires et durables. Ouverts par Mme Yvette Yolande Mbéto, épouse Ambendé, trésorière de la C.n.d.h, les travaux de cette réunion ont été modérés par Antoine Malonga, secrétaire général de la C.n.d.h.
La réunion de concertation organisée par la C.n.d.h a regroupé plusieurs représentants des pouvoirs publics, des organisations de la société civile, des confessions religieuses et des groupes de bébés noirs et kulunas. Elle a constitué un espace de concertation et de dialogue entre les pouvoirs publics, les confessions religieuses et la société civile. Les participants ont analysé le projet intitulé, «Droit de l’homme-paix-sécurité dans les quartiers: lutte contre le phénomène des bébés noirs et kulunas», présenté par la C.n.d.h, en vue d’engager des solutions appropriées permettant d’éradiquer la délinquance juvénile et l’insécurité péri-urbaine.
Ouvrant les travaux, Mme Yvette Yolande Ambendé a indiqué que «la C.n.d.h a proposé le projet, pour examiner les modalités pratiques du partenariat inter-acteurs pour sa mise en œuvre, en vue d’éradiquer le phénomène des bébés noirs et autres kulunas sur toute l’étendue du territoire national, réaliser la réinsertion sociale, scolaire, citoyenne et économique de cette frange de la jeunesse du pays et rétablir durablement la paix dans tous les quartiers de toutes nos agglomérations urbaines».
L’approche de la C.n.d.h est basée sur l’éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté, la mobilisation et la participation communautaires, ainsi que le partenariat inter-acteurs, pour aborder autrement et ensemble, le phénomène des bébés noirs et kulunas. Le partenariat pluri-acteurs concerne le gouvernement, les institutions nationales, les autorités locales, les O.n.g, les confessions religieuses, le monde de l’éducation, les partenaires techniques et financiers et les familles.
Les délégués des leaders des bébés noirs et kulunas, «Arabes et Américains», ont fait des déclarations promettant d’abandonner les actes de violence qu’ils commettent dans les quartiers. Par son témoignage, le pasteur Ben-Shaddai Gapoula, responsable de l’Eglise de réveil «Assemblée de Dieu pain de vie», est à la recherche de ces brebis égarées. Il accompagne déjà un grand groupe de 150 jeunes ex-bébés noirs pour leur conversion. Pour lui, «il faut savoir que les bébés noirs et les kulunas sont des Congolais et non des arabes ou des américains. Ce sont donc nos enfants. C’est pourquoi je me suis rapproché d’eux, pour leur parler et les convaincre, en acceptant Jésus-Christ. C’est pour leur transformation mentale et leur prise de conscience. Je peux vous garantir que les enfants ont changé. Si ce n’était pas le cas, pendant les fêtes de fin d’année, on pouvait déjà les voir en action. Ils sont calmes. J’ai déjà pu convaincre 150 bébés noirs et kulunas». «Arabes et américains». Je fais des descentes dans tous les quartiers. J’ai commencé à Talangaï. Ma vision, c’est d’atteindre tout le monde», a-t-il déclaré pendant la réunion. La C.n.d.h a promis d’organiser une prochaine réunion, pour la mise en œuvre du projet.

Martin
BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles