Home Culture Littérature : Le prof Nkoua-Mbon signe un nouvel ouvrage, «Le covid-19 et...

Littérature : Le prof Nkoua-Mbon signe un nouvel ouvrage, «Le covid-19 et moi»

0
Le prof Jean Bernard Nkoua-Mbon.

Publié en 2024, aux Éditions L’Harmattan, «Le covid-19 et moi» est le titre du nouvel ouvrage de 138 pages et 9 chapitres, publié par le prof Jean Bernard Nkoua-Mbon, médecin cancérologue. L’auteur y raconte son expérience en tant que victime de la pandémie de covid-19, qui a sévi dans le monde entre fin 2019 et 2022. L’œuvre a été présentée, samedi 23 mars 2024, au cours d’une conférence organisée à l’Hôtel Olympic palace de Brazzaville, sous la modération de son fils, Christopher Nkoua-Mbon, contrairement à ce que nous avons dit dans notre précédente édition, et la présentation critique de notre confrère, Sauve Gérard Ngoma Malanda, chroniqueur culturel à Télé-Congo, en présence du Prof Grégoire Lefouoba, qui a préfacé l’ouvrage. Dans l’assistance, on a noté la présence du Prof Richard Roger Urbain Bileckot, inspecteur général de la santé et bien d’autres invités.

Le Prof Jean Bernard Nkoua-Mbon fait partie des compatriotes qui ont été affectés par la pandémie de covid-19. Et c’est cette expérience qui l’a amené à écrire son nouvel ouvrage, «Le covid-19 et moi», que lui-même définit comme une «thérapie pour surmonter ses peurs». L’écrivain y raconte son expérience dans le but qu’elle serve de témoignage. En 138 pages, il a décrit tout le processus de la maladie: depuis la contagion à Brazzaville où il a dû passer plusieurs jours à la Clinique Albert Leyono, dans le 5ème arrondissement, Ouenzé, la plupart du temps dans une unité de soins intensifs, dans la peur de la mort et la stigmatisation, jusqu’à l’heureuse guérison.

La couverture du livre.

Par ailleurs, à travers cet ouvrage, le Prof Nkoua-Mbon traduit la forme implicite de son altruisme instinctuel, mâtiné d’une expérience vécue de l’intérieur comme patient, mais surtout comme lanceur d’alertes. A la fois fantastique, psychologique, historique et plein d’amour, l’ouvrage met en exergue le caractère barbare de la pandémie de covid-19 qui, en peu de temps, a secoué le monde et a décimé des vies humaines. Parmi les questions qui constituent les grands piliers de cet ouvrage figure la désintégration totale du système de santé dans notre pays. «Il n’est un secret pour personne de dire que les structures de prises en charge des malades au Congo sont non seulement vétustes mais aussi obsolètes», affirme l’auteur. Rappelons que le prof Jean Bernard-Nkoua-Mbon fut le premier lanceur d’alertes, depuis la Belgique où il séjournait, pour attirer l’attention des pouvoirs publics, notamment le comité de gestion et de lutte contre le covid-19, sur la dangerosité de cette maladie. Mais, cette bonne volonté va se confronter à une forte opposition au sein de l’appareil de l’Etat. D’où son «J’accuse et je propose».
Dans son intervention, le Prof Nkoua-Mbon a indiqué que la médecine d’aujourd’hui est en phase d’être dépassée. Au-delà de captiver le lecteur, son objectif, à travers cet ouvrage, est d’œuvrer sur les dernières évolutions de la médecine et des différents problèmes éthiques qui gravitent autour de lui. «Nous sommes entrés dans une nouvelle ère où les big data et l’intelligence artificielle ont changé la physionomie de la médecine (…) Si le Congo ne se prépare pas à s’arrimer à la modernité, on sera dépassé», a-t-il déclaré. Notons que «Le covid-19 et moi» est le troisième ouvrage du Prof Jean-Bernard Nkoua-Mbon après, «Le Carabin, l’oncologue» paru dans les années 2000 et «Le parcours d’un enfant de Poto-poto» publié en 2023.

Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile