back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 21:11
spot_img

M.r. (Mouvement républicain) : Lancement d’une campagne nationale d’adhésion

Annoncée en grande pompe sur les réseaux sociaux, la campagne nationale d’adhésion au M.r (Mouvement républicain) a été lancée lors d’un meeting, samedi 30 septembre 2923, au Stade Yougos, dans le deuxième arrondissement Bacongo, à Brazzaville, par le secrétaire général de ce parti, en présence des délégués des autres partis situés à l’opposition comme le P.s.d.c (Parti social-démocrate congolais) et Les Souverainistes. Seulement, la mobilisation était timide au début.
Prévu à 14h, le meeting a finalement commencé à 17h, avec le secrétaire général du M.r, Olsen Gomo, qui a remplacé Mélaine Destin Gavet Elongo, alors qu’il était attendu. Sur les réseaux sociaux, beaucoup de commentaires étaient faits au sujet dudit meeting et de l’autorisation accordée au M.r pour tenir sa rencontre politique publique.

Les nouveaux adhérents au Mr

Dans sa communication, Olsen Gomo a fait l’historique du parti. «C’est en mars 2022 que le parti a été reconnu officiellement, pour se conformer à la loi sur les partis politiques en vigueur dans notre pays, sur une période de deux ans. Nous avons travaillé pour installer le parti dans les douze départements. Ça n’a pas été facile. Depuis cette reconnaissance, nous organisons plusieurs activités, conformément à notre plan de travail», a-t-il déclaré.
Il faut souligner que cette communication s’est faite simultanément en français et en kituba. Le secrétaire général du M.r a invité «les jeunes au réveil et à ne pas insulter les autorités publiques sur les réseaux sociaux». «Les jeunes doivent plutôt se former, pour être aux affaires demain», a-t-il ajouté.
Quelques militants sont intervenus pour partager leurs expériences au sein du parti, surtout les raisons qui les ont poussés à adhérer au Mouvement républicain. Le clou de la rencontre, c’était le remplissage des fiches d’adhésion, par les nouveaux adhérents, des jeunes qui sont arrivés et qui participaient au meeting. Il faut dire qu’en général, la population congolaise est réticente à adhérer aux partis politiques, à cause des désillusions subies dans le passé, surtout les conflits armés. Les acteurs politiques n’inspirent plus confiance comme avant, parce qu’ils parlent au nom des populations mais ils finissent par privilégier leurs intérêts.
En lançant sa campagne d’adhésion par un meeting public, le M.r a fait preuve d’audace, en voulant montrer que c’est un parti qui entend défendre les intérêts des populations, en dénonçant ce qui ne marche pas dans la gestion du pays.
Narcisse MAVOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles