back to top
25.2 C
Brazzaville
jeudi 20 juin 2024 | 23:30
spot_img

M.s.r (Mouvement solidaire pour la République) : Armand Mpourou appelle au «changement de modèle d’organisation…»

Le président du M.s.r (Mouvement solidaire pour la République), Armand Mpourou, candidat annoncé à l’élection présidentielle de 2026, a tenu un point de presse, le vendredi 31 mai 2024, à son domicile situé à quelques encablures de l’avenue de l’Union africaine, communément appelé la route Mazala-Nkombo, dans le 9ème arrondissement Djiri, à Brazzaville. A cette occasion, il a dénoncé la situation difficile et paradoxale que traverse le Congo. Une situation, selon lui, caractérisée entre autres, par «un concentré de pauvreté économique et de misère sociale». Pour y remédier, il en appelle au «changement de modèle d’organisation avec ses acteurs et ses pratiques».

Toujours motivé par son ambition de briguer la magistrature suprême en 2026, Armand Mpourou a dévoilé les principaux défis que compte relever le M.s.r, «un parti d’essence citoyenne dont le Congo a besoin maintenant», précise-t-il. Devant la presse essentiellement écrite, le président du M.s.r s’est montré préoccupé par la situation difficile et paradoxale que connaît notre pays, le Congo. «Nous vivons, aujourd’hui, une situation complexe, mais pas insurmontable. Potentiellement riche, le Congo demeure un concentré de pauvreté économique et de misère sociale: le chômage de masse, la vie chère, la précarité, les besoins essentiels en manque criard, les injustices de toutes sortes», a-t-il déclaré.
A ces maux qui rongent le pays, Armand Mpourou a entre autres ajouté, «le tribalisme instrumental ambiant, la méfiance, la cupidité, les mauvais désirs et la haine». Ces maux, a fait savoir le président du M.s.r, «ne laissent aucune entité en marge des bouleversements qui affectent la perception de notre existence, tant sur le plan individuel que collectif».
Pour remédier à cette situation, Armand Mpourou n’a qu’un seul mot: le changement. «Le sentiment général, à l’écoute des sourdes aspirations des populations abusées, confirme à tout point de vue un besoin de changement de modèle d’organisation, avec ses acteurs et ses pratiques», a-t-il déclaré.
Aussi, Armand Mpourou, en appelle-t-il à la jeunesse et aux autres forces vives «à faire le pari de la justice libératrice, de l’unité fondatrice, de la fraternité féconde, de manière à offrir à nous-mêmes et à la la prospérité un Congo riche de ses ingénieurs, fier de ses savants de toutes les disciplines, fort de ses soldats, d’une armée républicaine, dynamique avec ses fonctionnaires rompus à l’éthique du service public, prospère par ses agriculteurs prompts à satisfaire les besoins essentiels du peuple et des autres…».
Décidé à briguer la magistrature suprême en 2026, Armand Mpourou n’a pas manqué de dévoiler les principes qui sous-tendent la politique du M.s.r, «un parti politique d’essence citoyenne dont le Congo «a besoin aujourd’hui et maintenant». Il s’agit notamment des principes suivants:
– pas de paix durable sans la justice sociale;
– l’éradication de l’extrême pauvreté, la lutte contre la précarité et le logement digne, car il y a une trop grande disparité dans la répartition des richesses;
– faciliter l’accès aux soins de santé pour tous».

Hervé EKIRONO

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles