29.9 C
Brazzaville
mer 28 février 2024 21:24:30
spot_img

Malade, le guitariste Papa Noël, ancien des Bantous de la capitale et de l’Ok jazz, appelle à l’aide

Musique
Le guitariste Papa Noël, ancien des Bantous de la capitale et de l’Ok jazz, appelle à l’aide
Ancien guitariste de l’Orchestre Bantous de la capitale dans les années 60 et connu pour être une grande figure musicale de la rumba congolaise, Papa Noël, de son vrai nom Antoine Nedule Montswet (83 ans), hospitalisé en France, a lancé, à travers les réseaux sociaux, un appel lancinant à l’aide, en direction du Président de la RD Congo, Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo, et aussi des autorités du Congo-Brazzaville. «Je n’ai personne pour me venir en aide sinon que vous… Nous, les artistes, nous n’avons pas de retraite. Aidez-moi, je souffre», lance-t-il en lingala. Espérons que les gouvernements des deux Congo ne resteront pas insensibles à son appel.

Né d’un père du Congo-Brazzaville et d’une mère de la RD Congo qui l’a élevé seul, à Léopoldville, aujourd’hui Kinshasa, Papa Noël est l’une des figures mythiques de la rumba congolaise dont il a été un talentueux guitariste, dès son jeune-âge, puis chanteur. C’est à 16 ans qu’il est découvert comme un bon guitariste. Après ses débuts à Léopoldville, il va rejoindre les Bantous de la capitale à Brazzaville, grâce à Jean-Serge Essou qu’il avait connu à Léopoldville, dans l’orchestre Rock-A-Mambo. Quelques années après, il intègre l’African jazz de Joseph Kabasele, à Kinshasa. Son dernier grand orchestre est l’Ok Jazz où il est resté jusqu’à la mort, en octobre 1989, du fondateur, guitariste et chanteur, Franco Luambo Makiadi.
Dans les années 90, Papa Noël s’installe en France où il aura beaucoup de mal à vivre de sa carrière, car étant sans papier. Ayant pu obtenir ses papiers, cinq ans plus tard, il fait une tournée aux Etats-Unis. De retour en France, il décroche quelques contrats, notamment en Angleterre, qui lui permettent de sortir son premier album en 2000,  intitulé «Bel ami». D’autres suivront jusqu’en 2013, en collaboration avec des artistes de renom comme Sam Manguana.
Photo de Joseph Ouabari ayant rendu visite à Pap Noël, à Grigny, en banlieue parisienne
Selon Joseph Ouabari, Papa Noël se considère toujours comme «la synthèse des valeurs culturelles des deux Congo, le symbole du majestueux Fleuve Congo qui sépare tout en unifiant les deux pays».
Urbain NZABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,913SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles