Home Actualité Ministère de l’économie et des finances : 5,4 milliards de francs Cfa...

Ministère de l’économie et des finances : 5,4 milliards de francs Cfa pour payer la dette intérieure commerciale dès début 2024

0
Jean-Baptiste Ondaye (Ph d’archives)

Lors d’une rencontre, samedi 16 décembre 2023, à la Chambre de commerce de Brazzaville, avec les responsables des syndicats patronaux congolais, conduits par Paul Obambi, au sujet de la dette intérieure estimée à 2.687 milliards de francs Cfa, le ministre de l’économie et des finances, Jean-Baptiste Ondaye, a promis de dégager une enveloppe de 5,4 milliards de francs Cfa, pour payer la dette intérieure commerciale, d’ici à la fin du mois de mars 2024, de créances internes. Le but étant d’apporter un peu d’eau aux moulins des opérateurs économiques qui tissent du mauvais coton.

Intervenant en premier, le ministre Jean-Baptiste Ondaye a reconnu que les opérateurs économiques nationaux sont des partenaires de premier plan du gouvernement, avec lesquels le dialogue doit-être permanent. La rencontre s’est poursuivie, ensuite, à huis-clos, pendant près de deux heures. Pour la clôture, la presse a été invitée à regagner la salle. Dans son adresse, le ministre Jean-Baptiste Ondaye a fait un rappel des différentes initiatives déjà prises au sujet du remboursement de la dette intérieure, mais dont les résultats sont mitigés.
«Souvenons-nous, courant novembre 2021, mon prédécesseur, Monsieur le ministre Rigobert Roger Andély, en exécution des dispositions de cette stratégie, avait déjà amorcé le processus de paiement de la dette intérieure commerciale. Récemment, courant mois de mars de l’année qui s’achève, c’est-à-dire pendant que nous sommes à la tête du ministère, des créances comprises entre les tranches de cinquante et quatre-vingt millions de francs Cfa ont été payées, suivant les dispositions de la même stratégie», a-t-il rappelé.
Tout en rassurant les responsables des syndicats patronaux, de la disponibilité du gouvernement à faire à l’épineuse question de la dette intérieure commerciale, Jean-Baptiste Ondaye a surpris agréablement ses interlocuteurs du jour. «Je voudrais saisir la présente occasion, pour annoncer solennellement la mesure prise par le gouvernement de poursuivre l’effort d’amortissement de la dette intérieure commerciale, conformément aux dispositions réglementaires en vigueur. En effet, sur un coût total de 2.687 milliards de francs Cfa, au titre de cette dette, 5,4 milliards seront mobilisés d’ici la fin mars 2024», a promis le ministre de l’économie et des finances.
Cette annonce, qui a déclenché un tonnerre d’applaudissements de la part des responsables des syndicats patronaux, a laissé perplexe l’un des leurs. «Nous allons travailler en commission avec le cabinet du ministre, afin de réfléchir et regarder comment trouver des solutions sur les mesures d’accompagnement. Car, il y a encore beaucoup de situations à revoir, notamment le coût des dettes vis-à-vis des banques, la C.n.s.s et les impôts. Il y a aussi bien d’autres situations que nous allons regarder dans le cadre de la commission bipartite qui sera mise en place», a prévenu Paul Nestor Mouandzibi-Ndinga, opérateur économique.
A en croire certains analystes, le paiement de la dette intérieure commerciale doit d’être l’une des principales priorités du gouvernement, dans ses dépenses budgétaires. Car, cette dette intérieure dépasse le budget de l’Etat exercice 2024, qui vient à peine d’être adopté par les deux chambres du parlement.

Hervé EKIRONO

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile