back to top
24.2 C
Brazzaville
samedi 15 juin 2024 | 14:49
spot_img

Ministère de l’économie forestière : Signature de deux baux emphytéotiques avec la société chinoise Xian He

Le Ministère de l’économie forestière et la société chinoise Xian He ont procédé, vendredi 10 novembre 2023, à l’Hôtel Radisson Blu, à Brazzaville, à la signature de deux baux emphytéotiques relatifs à la mise en place de plantations forestières et agroforestières sur une superficie de 21.268 hectares. Le document était signé par Rosalie Matondo, ministre de l’économie forestière, au nom du gouvernement, et par Zhu Yong Ging, président directeur général de la société Xian He, un groupe qui a connu son essor en Chine et a longtemps exercé dans la fabrication industrielle de pâte à papier. Deux membres du gouvernement ont réhaussé de leur présence la cérémonie de signature de ces baux. Il s’agit de Jean-Marc Thystère Tchicaya, ministre des zones économiques spéciales et de la diversification économique, et d’Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes, ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé. On notait aussi la présence des députés d’Ignié (Pool) et de Zanaga (Lékoumou), ainsi que des cadres du Ministère de l’économie forestière.

A travers les deux baux emphytéotiques, le gouvernement a cédé temporairement à la société Xiang He, trois blocs de terre dans les réserves foncières de l’Etat. Ces blocs de terre sont situés au village Obili, dans le District de Zanaga (Département de la Lékoumou), pour une superficie de 20.216 hectares, au village Malolo, dans le District de Louvakou (Département du Niari), avec une superficie de 360 hectares et au P.k 45, dans le District d’Ignié (Département du Pool), pour une superficie de 692 hectares. L’ensemble correspond à une superficie de 21.268 hectares, pour une durée de 30 ans à compter de la date d’entrée en vigueur du bail.

Pendant la signature des contrats.

La société Xian He s’est engagée à investir, sur fonds propres, dans un projet de mise en place de plantations forestières industrielles d’eucalyptus et de pins, afin de fournir en matière première, des usines de transformation du bois qui seront installées à Dolisie. Il sera aussi mis en valeur des plantations d’eucalyptus et de pins au P.k 45 à Ignié.
L’Etat s’est engagé, à travers le Pronar (Programme national d’afforestation et de reboisement), à promouvoir les plantations forestières et agroforestières, avec pour objectif l’accroissement de la superficie forestière d’un million d’hectares, en mobilisant les acteurs privés, les services publics, les communautés et les individualités.
Dans le cadre du Pronar, la société souhaite investir dans un projet de création des plantations forestières industrielles à usages multiples. A cette occasion, le président directeur général de Xiian He a rassuré que «sa société apportera sa contribution pour relever les défis communs en urgence, dont entre autres, le réchauffement du climat. La société a consenti d’investir au Congo pour un montant chiffré à plus de 20 milliards de francs Cfa. Il est prévu, dans nos activités, la valorisation des sites mis à notre disposition par l’afforestation et le reboisement, mais aussi l’installation des industries de déroulage d’une capacité de 5 à 10 mille feuilles par jour par une unité de fabrication de contre-plaqué, d’une unité de traitement de la résine de pin et une menuiserie moderne au Pk 45, dont les produits seront vendus sur le marché local et international. Xian He se penche, également, sur le volet social, avec une possibilité de recruter plus de 500 ouvriers. Elle privilégie aussi le recrutement des cadres et techniciens congolais pour soutenir les efforts de la résorption du chômage au Congo».
A son tour, Rosalie Matondo a dégagé la portée du projet de la société Xian He. «Le projet porté par la société Xian He s’aligne aux objectifs du Pronar et prévoit le développement d’un volet industriel important, prônant la transformation plus poussée du bois de plantation et des produits non-ligneux tels que la résine de pin, conformément aux lignes directrices de la politique forestière nationale, déclinée dans le code forestier en vigueur», a-t-elle expliqué.

Martin
BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles