back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 20:46
spot_img

Ministère de l’enseignement prescolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation : Deux collèges ont ouvert leurs portes, cette année scolaire, à Mayanga et à Léfoutou

Le ministre de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Jean-Luc Mouthou, a ouvert, le 16 octobre 2023, à Brazzaville, le collège d’enseignement général (C.e.g) Michel Moussosso du Quartier Mayanga, à Madibou, le 8ème arrondissement de Brazzaville. Quelques jours avant, il avait procédé à la réception du C.e.g de Lefoutou, dans le Département de la Lékoumou, une œuvre réalisée par le sénateur Jean-Marie Andziba Epouma. Toutes ces réalisations visent à résoudre l’épineux problème de la pléthore des élèves dans les salles de classe et de rapprocher l’école des apprenants. L’ouverture de ces établissements scolaires est la réponse à l’annonce du ministre de l’enseignement préscolaire lors de la 25ème session du conseil national de l’enseignement, tenue en septembre 2023.

Si dans certains établissements scolaires à travers le pays, les cours ont démarré le 2 octobre, au C.e.g Michel Moussosso, la rentrée est intervenue deux semaines après. Construit sur un terrain cédé au Ministère de l’enseignement général, par la famille Moussosso, ce collège dispose d’un bâtiment de trois salles de classe et d’un bloc administratif. Pour cette première année, ils sont 781 élèves dont 388 filles inscrits dans ce collège qui compte 12 professeurs.
Le ministre Jean-Luc Mouthou a précisé que le C.e.g Michel Moussosso reçoit, pour un premier temps, les classes de 6ème et de 5ème. Il permet aux enfants du 8ème arrondissement de pouvoir bénéficier d’un nouveau cadre d’études à proximité de leurs domiciles. «Le gouvernement va poursuivre ses efforts, pour qu’il y ait dans ce collège, un cycle complet, pour que les élèves puissent partir de la 6ème jusqu’en 3ème jusqu’à l’obtention du B.e.p.c sur leur site».
A Léfoutou, dans le Département de la Lékoumou, le collège construit par le sénateur Jean-Marie Andziba Epouma est venu mettre fin au calvaire des apprenants de cette localité. Les élèves des villages environnants parcouraient 20 à 45 kilomètres pour effectuer leurs études secondaires. C’est pourquoi les parents et les élèves ont remercié le bienfaiteur ainsi que le gouvernement, pour ce geste qui constitue un gage pour l’avenir de la jeunesse de cette partie du pays.
On peut aussi signaler que plusieurs départements (Likouala, Pointe-Noire, Kouilou, Bouenza, Niari, Plateaux entre autres) sont également concernés par la vague de construction d’établissements scolaires (primaires, collèges et lycées) qui vont bientôt ouvrir leurs portes, dans les prochains jours, étant donné que les travaux de finition vont à leur terme. «Nous avons bon espoir que sous l’autorité de notre chef du gouvernement, Monsieur Anatole Collinet Makosso, ces efforts vont se poursuivre, se pérenniser, se renforcer, pour que ces enfants restent indéfiniment sur leurs sites», a-t-il rassuré. A noter que dans les prochains jours, plusieurs autres établissements scolaires en construction vont être réceptionnés et inaugurés, étant entendu l’augmentation du nombre d’élèves dans les localités.

Urbain NZABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles