Home Culture Ministère de l’industrie culturelle, touristique, artistique et des loisirs : Bientôt le...

Ministère de l’industrie culturelle, touristique, artistique et des loisirs : Bientôt le lancement des travaux de réhabilitation du Cfrad, à Brazzaville

0
Photo de famille à l’issue de l’audience

La ministre de l’industrie culturelle, touristique, artistique et des loisirs, Marie-France Lydie Hélène Pongault, s’est entretenue, lundi 27 novembre 2023, avec l’ambassadeur de France, Claire Bodonyi, afin de faire le point des avancées sur la procédure de réhabilitation du Cafrad (Centre de formation et de recherche en art dramatique), à Brazzaville. Le comité de pilotage du projet de réhabilitation du Cfrad a tenu sa première session, dont la diplomate française a fait le point à la ministre en charge de l’industrie culturelle.

A sa sortie d’audience, Claire Bodonyi, faisant le point à la presse, a déclaré que le bâtiment du Cfrad et sa rénovation ont été «au cœur des échanges sur le devoir de mémoire entre le Président français, Emmanuel Macron, et le Président congolais, Denis Sassou Nguesso, en mars dernier. Il était donc nécessaire de venir faire le point d’étapes sur le premier Copil (Comité de pilotage) tenu la semaine dernière, en présence de l’ancien directeur général du Musée du Louvre, Jean-Luc Martinez, qui a apporté son expertise dans l’évolution du Cfrad. J’ai demandé à la ministre sa validation sur les deux scénarii qui permettront de lancer les travaux de ce bâtiment pour lequel la France fera un don de 4 millions d’euros, qui sera nécessaire pour faire revivre ce lieu qui a déjà eu de multiples vies et sur lequel nous souhaitons écrire de nouveau de nombreux chapitres», a-t-elle indiqué.
En rappel, le bâtiment qui abrite le Cfrad, construit en 1904, sous la colonisation française, s’était effondré en février 2018. C’est un lieu mémoriel dans l’histoire des relations entre la France et le Congo et un lieu culturel où plusieurs artistes français, congolais et autres ont évolué. A cet effet, les Chefs d’Etat français et congolais avaient pris l’option de faire revivre ce lieu de mémoire, qui a été le point de départ de Brazzaville comme capitale du mouvement de la France-Libre qui, avec le général De Gaulle à sa tête, réussira à libérer la France de l’occupation nazie et propulser l’hexagone parmi les pays vainqueurs de la Seconde guerre mondiale.
Ainsi, le 11 octobre 2023, Claire Bodonyi et Marie-France Lydie Hélène Pongault signaient l’accord de financement, par la France, du Projet Cfrad-Icc pour un montant de 4 millions d’euros (soit 2 milliards 623 millions 828 mille francs Cfa). D’une durée de trente mois, les travaux vont commencer incessamment, pour «transformer ce lieu et implanter un incubateur d’industrie culturelle et créative». La diplomate a annoncé en effet que le début des travaux ne saurait tarder et «obéira à la commande publique française, elle engagera sa responsabilité même pénale».

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile