back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 22:16
spot_img

Ministère du plan, de la statistique et de l’intégration régionale : Des plans stratégiques pour le basculement du gouvernement au budget programme

Avec l’appui du Prisp (Projet des réformes intégrées du secteur public), financé par la Banque mondiale, le Ministère du plan, de la statistique et de l’intégration régionale a organisé, du 14 au 17 juin 2023, au Centre international de conférence de Kintélé, au Nord de Brazzaville, un atelier pour l’élaboration des plans stratégiques des plans d’action des départements ministériels, conformément à l’approche de la budgétisation par programmes, dès la loi de finances 2024. Des cadres venus de 33 départements ministériels ont pris part à cet atelier destiné à valider le document portant sur le nouveau cadre général des politiques publiques.

Ouvert par Mme Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, en présence de Thomas Bandia, coordonnateur du Prisp et clôturés par J. G. Tchicaya Gondhet De Trebaud, conseiller au plan et au développement de la ministre en charge du plan, l’atelier a permis l’élaboration du nouveau cadre général des politiques publiques, issu des directives de la Cemac, et de son opérationnalisation. C’est l’occasion donnée aux acteurs de la chaîne d’investissement public de s’approprier les objectifs de ce cadre.
L’analyse du nouveau cadre général a abouti à des suggestions pour l’amélioration et la consolidation du document. Ainsi, les participants ont formulé au total trois recommandations: la prise en compte par les experts de la mission d’assistance technique des observations formulées dans les groupes de travail pour la consolidation du document ; la transmission du document consolidé par les experts aux participants et l’organisation d’un atelier de validation dudit document.
Ouvrant les travaux, Mme Ebouka-Babackas a insisté que le nouveau cadre général devra préciser les attentes des autorités gouvernementales et les modalités d’encadrement de l’exercice de planification stratégique. «Bâtir une économie forte, diversifiée et résiliente est la voie choisie par le gouvernement pour une croissance inclusive et au développement irréversible et balisée par une stratégie globale adoptée à travers la loi n°3-2022 du 14 janvier 2022 relative au Plan national de développement (P.n.d) 2022-2026. La concrétisation de la détermination du gouvernement à mettre en œuvre la réforme du système de gestion des finances publiques est rendue aisée par l’accompagnement de la Banque mondiale, qui à travers le Prisp, a permis d’enger plusieurs avancées».

Martin BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles