Home National Ministère en charge de la décentralisation et du développement local : Juste Désiré...

Ministère en charge de la décentralisation et du développement local : Juste Désiré Mondelé «champion de la lutte contre le paludisme»

0
Le ministre Juste Désiré Mondélé recevant le certificat des mains du ministre Gilbert Mokoki

Les actions du ministre délégué chargé de la décentralisation et du développement local, Juste Désiré Mondélé, dans le domaine de la salubrité publique, ont été récompensées par son collègue de la santé, qui lui a offert un certificat estampillé «Champion de la lutte contre le paludisme». La cérémonie de remise de ce prix a eu lieu le mercredi 8 mai 2024, à son cabinet de travail, à Brazzaville, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme.
Après avoir reçu sa distinction, le ministre délégué Juste Désiré Mondélé a réaffirmé son engagement de relancer l’opération de salubrité dans nos villes. Il a promis de déguerpir les vendeurs illégaux qui ont refait surface sur les trottoirs des principales artères de la ville capitale, par le biais de l’opération «Ensemble, gardons nos villes propres», qu’il avait lancée le 29 octobre 2023 et qui vise, essentiellement, à lutter contre l’insalubrité qui ternit l’image des agglomérations congolaises.
Du Sud, en passant au centre et au Nord de Brazzaville, la mise en œuvre de cette opération avait d’ailleurs été vivement saluée par les populations. «Le ministre Juste Désiré Mondélé est venu libérer la ville capitale. Notre grand souhait est que cette opération perdure», a confié un citadin, exprimant une position que beaucoup de Brazzavillois partagent.
D’autres se sont même dits heureux de voir un nouveau visage de leur ville, avec des artères libérées de tout encombrement, notamment les commerces qui entravent la circulation des piétons sur les trottoirs. «Parfois, on est contraint de marcher sur la chaussée automobile, risquant même nos vies, parce que les trottoirs sont occupés par les vendeurs qui ne reversent rien du tout dans les caisses de la mairie centrale. En tout cas, félicitations au ministre pour ses actions», a déclaré un autre.
Malheureusement, la tempête passée, les occupants illégaux des trottoirs ont refait surface, quelques mois après, sur les abords des principales avenues et aux alentours des marchés domaniaux, comme si de rien n’était. Une situation qui préoccupe le ministre délégué. «Je dédie ce certificat à l’ensemble des collectivités de notre pays, tout en lançant, de nouveau, un appel en ce qui concerne l’opération «Gardons nos villes propres», parce que l’on constate qu’il y a comme une tentative de reprise des espaces déjà libérés. Que ceux qui se comportent ainsi arrêtent de le faire, parce que, dans les prochains jours et très bientôt, nous allons reprendre les contrôles, pour voir ce qui se fait et ce que l’on va trouver sera saisi. Car, cette façon de faire est synonyme de l’incivisme volontaire», a déclaré Juste Désiré Mondélé.

Hervé EKIRONO

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile