back to top
25.2 C
Brazzaville
jeudi 20 juin 2024 | 23:52
spot_img

Ministre de l’énergie et de l’hydraulique : Matérialiser les accords avec les concessionnaires des barrages hydro-électriques

Dans le cadre des réformes entreprises par le gouvernement dans le secteur de l’électricité, le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Emile Ouosso, assisté de ses collègues, Bruno Jean-Richard Itoua, ministre des hydrocarbures, et Mme Arlette Soudan Nonault, ministre de l’environnement, du développement durable et du Bassin du Congo, a présidé, mardi 16 avril 2024, dans une salle du Ministère des affaires étrangères, à Brazzaville, la cérémonie marquant le début de l’exécution des contrats de concession des barrages hydro-électriques concédées à des sociétés de droit privé par des décrets approbatifs.

Entre mai et juillet 2023, le Ministère de l’énergie et de l’hydraulique a signé des contrats de concession avec la société Hydro opération Djoué S.a (accord de concession signé le 4 juillet 2022 et l’avenant en juillet 2023), pour la réhabilitation, l’extension et l’exploitation du Barrage hydroélectrique du Djoué à Brazzaville; avec la Semac (Société d’électricité de Moukoukoulou), filiale de la société chinoise W.i.e.t.c (Weihai international economic and technical coopérative) pour la réhabilitation et la gestion du Barrage hydroélectrique de Moukoukoulou, dans la Bouenza; avec la société Nea Imboulou, filiale de la société suisse «Hydro operation international», pour la gestion de la Centrale hydroélectrique d’Imboulou, ainsi qu’avec la société Energaz de l’homme d’affaires congolais, Paul Obambi, pour le Barrage hydroélectrique de Liouesso, dans le Département de la Sangha.
«Les mutations juridiques et structurelles issues du secteur de l’électricité en cours consacre la libéralisation des activités de production, de transport, de commercialisation et de distribution de l’énergie électriques. Elles sont une nécessité absolu et irréversible marquant la fin du monopole d’Etat, en favorisant le recours à l’investissement direct-privé, pour assurer la réhabilitation, la modernisation et le développement de nos organes de production hydro-électrique», a déclaré Emille Ouosso, dans son allocution pendant la cérémonie.
Poursuivons son propos, le ministre de l’énergie et de l’hydraulique a annoncé deux étapes majeures, à venir: l’ouverture des négociations des contrats d’achat-vente de l’électricité et de raccordement des producteurs du réseau public de transport de l’électricité ainsi que l’exécution des engagements contenus dans les conventions concessions des barrages électriques et leurs avenants. «Les réformes que nous poursuivons sont l’unique solution à nos problèmes d’eau et d’électricité», a-t-il indiqué, tout en soulignant la nécessité de réduire le coût du prix de l’électrique dans notre pays. En matière d’électricité, trois pôles sont en cours de création:
– le pôle production de l’électricité, qui réunit les centrales à gaz de Pointe-Noire et les quatre barrages hydroélectriques (Djoué, Moukoukoulou, Imboulou et Liouesso);
– le pôle transport de l’électricité (lignes T.h.t (très haute tension) et moyenne tension) en cours de création;
– le pôle de distribution et commercialisation, qui sera constitué d’une société d’affermage (délégation de la gestion du service public, de distribution et de commercialisation de l’électricité à une société privée).
Signalons que la consécration des engagements des contrats de concession des barrages hydro-électriques intervient au moment où la ville capitale de notre pays, Brazzaville, est confrontée à des perturbations importantes dans la desserte de l’électricité. Les sociétés concessionnaires auront la mission de moderniser, réhabiliter, maintenir et d’exploiter ces centrales de production d’électricité, pour rétablir une situation normale de fourniture d’électricité dans le pays. Plusieurs personnalités ont assisté à cette cérémonie dont les responsables et représentants des sociétés concessionnaires et Jean-Bruno Danga Adou, directeur général de la société E2c (Energie électrique du Congo).

Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles