back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 22:07
spot_img

Ministre délégué chargé de la réforme de l’Etat : Les jalons du passage du budget des moyens au budget programme sont posés

Le Ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé de la réforme de l’Etat, a organisé, avec l’appui du Prisp (Projet des réformes intégrées du secteur public), financé par la Banque mondiale, un atelier de validation du rapport diagnostic stratégique du ministère, pour procéder à la rédaction du plan stratégique de réforme de l’Etat destiné à rendre opérationnel le budget-programme. Cet atelier a eu lieu du 12 au 14 avril 2023, au Centre de conférence internationale de Kintélé, au Nord de Brazzaville.

Ouvert et clôturé par Luc Joseph Okio, ministre délégué chargé de la réforme de l’Etat, l’atelier, qui a connu la participation de 34 cadres venus du ministère en charge de la réforme de l’Etat et celui du plan, ainsi que des experts de la mission d’assistance technique de la Banque mondiale, a permis de valider le plan stratégique qui vise l’adaptation du ministère dans son organisation et son fonctionnement, au budget-programme. Sept ministères pilotes, dont celui en charge de la réforme de l’Etat, ont été retenus pour être dotés de plans stratégiques.
Le ministère en charge de la réforme de l’Etat avait mis en place un dispositif qui a produit une version préliminaire du rapport diagnostic stratégique. L’exercice de validation du document a consisté à recueillir les observations et les suggestions des participants, pour amender la version préliminaire et la valider pour convenir des prochaines étapes du processus d’élaboration du plan stratégique du ministère.
Les conclusions ont abouti sur la formulation de plusieurs recommandations portant sur le cadre juridique et institutionnel, la gestion des ressources financières, la capitalisation de l’analyse du microenvironnement, etc. «Notre département a pris le pari de servir de pionner dans cet exercice. L’engagement que nous avons pris s’inscrit dans le processus d’élaboration et de mise en œuvre du budget-programme qui suggère, entre autres, le développement de nouvelles compétences, le changement de comportement et un changement institutionnel», a déclaré le ministre délégué Luc Joseph Okio à la clôture des travaux.
Pour Fred Ryhel Guembot, directeur général de la modernisation de l’Etat, «le gouvernement a décidé que le pays bascule du mode de gestion des moyens au mode budget-programme, dès janvier 2024. La raison d’être ici est de finaliser notre diagnostic, afin de procéder à la rédaction du plan stratégique qui nous permettra de mieux implémenter le budget-programme qui offre beaucoup d’avantages. Le rapport a été validé. Nous avons dans ce rapport deux parties principales axées sur l’analyse de l’environnement interne et l’analyse de l’environnement externe. Les recommandations formulées peuvent être résumées essentiellement à la promotion de l’éthique, à la mise en œuvre de notre site Internet et au renforcement des capacités des agents, afin qu’ils puissent mieux répondre aux tâches professionnelles».

Martin BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles