back to top
29.2 C
Brazzaville
samedi 22 juin 2024 | 16:45
spot_img

Mon très cher ami Mbulunkwé, mboté!

Ces derniers temps, les nouvelles qui nous viennent de l’Ukraine et du Soudan offusquent nos amis communs Itoua, Mboungou, Tati et Yakamambu. Ils ont l’impression que les conséquences de la Seconde guerre mondiale n’ont point édifié la communauté internationale et les dirigeants de nos différents pays. Tout le monde tergiverse pendant que les paisibles populations continuent à mourir. Itoua, Mboungou, Tati et Yakamambu, qui tiennent à la paix des cœurs et des esprits dans nos pays et convaincus que nous avons tous un devoir envers toutes les victimes des guerres et des vivants, nous invitent à méditer sur cet appel lancé d’Auschwitz le 27 janvier 1995, par les chefs ou représentants de vingt-quatre Etats et dix Prix Nobel de la paix:
«…Nous avons le devoir envers les victimes de garder le souvenir de leur mort. Nous devons aussi nous souvenir de leur vie. Leur héritage doit aider l’humanité à consolider la foi dans un avenir libre de racisme, de haine et d’antisémitisme. Rendant hommage aux victimes du KL Auschwitz, nous avons aussi le devoir envers les vivants d’œuvrer pour la paix, la tolérance et les droits de l’homme. Nous croyons et nous espérons que ces principes seront acceptés et ancrés dans la conscience de la communauté mondiale tout entière, qu’ils toucheront les cœurs et les esprits. Qu’à la fin du XXème siècle, des instruments seront créés pour garantir la solution pacifique de tous les conflits. Les crimes de génocide ne peuvent être oubliés, quels qu’en soient les lieux, les temps et les auteurs. Ils doivent être jugés équitablement et devenir l’avertissement pour les contemporains et les générations à venir. Il est dit: «Qui sauve une vie, sauve le monde entier. Qui ôte une vie, détruit l’ordre de ce monde». Pour cela, nous souhaitons porter au monde entier, à tous les peuples et tous les hommes, le message suivant: plus jamais de fanatisme ni de violence; plus jamais de guerres ni de tueries».
Comprenne qui pourra en ce début du XXIème siècle. Au revoir et à bientôt!

Diag-Lemba

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles