Home Culture Musique : Le guitariste Lokassa Ya Mbongo, de la RD Congo, nous a...

Musique : Le guitariste Lokassa Ya Mbongo, de la RD Congo, nous a quittés

0
Le guitariste Lokasa Ya Mbongo.

C’est la maison Syllart records, label de musiques africaines et afro-latines basé à Paris, qui a annoncé la triste nouvelle, jeudi 16 février dernier: Lokassa Ya Mbongo, né Denis Lokassa Kasia, guitariste de renom, s’est éteint, mercredi 15 mars 2023, aux États-Unis d’Amérique, à l’âge de 77 ans. Virtuose de la guitare, il a accompagné de grands chanteurs des deux Congo quand il s’était installé à Paris (France), à partir des années 80. C’était un des guitaristes prolifiques de la rumba congolaise et du soukouss.
Les mélomanes congolais se souviennent particulièrement du succès de l’album «Journal intime», le tout premier de Pierrette Adams, sorti à Abidjan, en février 1994 et qui connut un grand succès dans le pays. La chanteuse congolaise née à Pointe-Noire ayant lancé sa carrière musicale en Côte d’Ivoire, a témoigné du guitariste, sur sa page Facebook: «Lokassa ya Mbongo nous a quittés. Pour la petite histoire, la chanson «Journal intime» qui m’a fait connaître: il fût l’un des tous premiers musiciens qui m’ont accompagnée, à la guitare rythmique. Le refrain est 4 fois: «Lilé lilé». Il avait proposé plutôt 3 fois et la 4ème fois «Lé lilé lilé», et nous avions tous applaudi dans le studio. Il m’a laissé sa touche artistique et m’avait prédit une grande carrière. Même si ce n’est pas le cas, cette chanson a changé ma vie et il en est aussi l’un des artisans. Merci «Ya Papier» comme j’aimais t’appeler. Ton monde musical ne t’oubliera point. Je ne t’oublierai jamais. Va en paix et merci encore», a écrit Pierrette Adams.
Lokassa Ya Mbongo avait déjà travaillé avec des artistes de la rive droite du Fleuve Congo comme Théo Blaise Kounkou et surtout le Ponténegrin Ballou Canta, le fondateur de l’Orchestre Télé-Music, avec qui il va propulser le soukouss, avec des artistes comme Aurlus Mabélé, Diblo Dibala et Kanda Bongo Man. Bref, de nombreuses stars de la rumba congolaise ont recouru à ses services pour produire des œuvres à succès. «Je suis dévasté parce qu’on a sillonné le monde pendant près de 15 ans», a confié Ballou Canta, en apprenant le décès de Lokasa Ya Mbongo.

Urbain NZABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile