back to top
25.2 C
Brazzaville
jeudi 18 juillet 2024 | 22:08
spot_img

O.i.c (Ordre des ingénieurs du Congo) : Les ingénieurs disposent désormais d’un ordre régissant leur profession au Congo

Le lancement officiel de l’O.i.c (Ordre des ingénieurs du Congo) a eu lieu, samedi 8 juillet 2023, au Centre international de conférence de Kintélé, dans le District d’Ignié (Pool), au Nord de Brazzaville. L’assemblée générale constitutive était présidée par Julio Nganongo Osséré, directeur de cabinet du ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, en présence du député Blaise Ambéto, porteur des deux lois de cet ordre à l’hémicycle, et Victor Andaletia, ingénieur en constructions civiles et industrielles, en qualité de président préparatoire de cette assemblée générale constitutive, devenu premier président de l’O.c.i. La mise en place de cet ordre a permis aux ingénieurs congolais de disposer d’un cadre juridique pour la défense de leur profession et la défense de ses intérêts.
A la prise de ses fonctions en qualité de président de l’O.i.c, Victor Andalétia a dégagé l’intérêt de cet ordre: «A l’endroit de mes confrères ingénieurs, je leur dis que la loi portant création et organisation de l’Ordre des ingénieurs du Congo stipule, à l’article 20, que nul ne peut exercer la profession d’ingénieur au Congo, s’il n’est pas préalablement inscrit au tableau de l’ordre. Donc, désormais, tous les ingénieurs et détenteurs de diplômes d’ingénieur doivent adhérer à l’O.i.c, pour valoriser leur titre d’ingénieur».

Les ingénieurs congolais après avoir mis en place les instances dirigeantes de leur organisation
Les ingénieurs congolais après avoir mis en place les instances dirigeantes de leur organisation

Le délai donné aux structures d’ingénierie est de six mois pour se conformer à la loi. Le socle sur lequel cet ordre a été bâti est celui des ingénieurs de génie civile, qui ont été à l’origine de cette initiative. Cependant, l’ordre concerne tous les ingénieurs. Un décret viendra définir le type de génie ingénierie qui fera partie de l’ordre. Les missions qui incombent à l’ordre sont nombreuses. Mais, les plus immédiates, c’est de se doter déjà d’un siège et d’adhérer le plus rapidement possible à la Fédération africaine des organisations d’ingénierie.
Clôturant les travaux, le directeur de cabinet du ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, a souligné la portée de cette nouvelle organisation: «Ce jour est un jour spécial pour vous les ingénieurs et également pour le Congo. Vous avez choisi le slogan: «L’ingénieur au cœur du développement du Congo». Aucun pays ne peut se développer sans les ingénieurs. Surtout, nos pays en voie de développement ont besoin d’organisations, je dirais même de corporations pour essayer de rationaliser le développement. Nous avons soutenu ces textes de lois, parce que nous pensions qu’il fallait une restructuration des ingénieurs au sens large».
L’ordre sert d’encadrer le métier d’ingénieur. Cet ordre accompagnera le gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs de développement, en vue de la relance de l’économie et la création des emplois. A noter que la création de cette organisation a été consacrée à deux lois. La loi n° 2 -2023 du 22 février 2023 régit la profession d’ingénieur au Congo et la loi n°3-2023 du 22 février 2023 porte création et organisation de l’ordre des ingénieurs du Congo.

Martin BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles