Home National P.d.d.r-Pool (Programme de désarmement, démobilisation et réintégration) : La Camp appelée à...

P.d.d.r-Pool (Programme de désarmement, démobilisation et réintégration) : La Camp appelée à reprendre ses missions traditionnelles dans le Pool

0
Photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture.

Kinkala, commune et chef-lieu du Département du Pool, a abrité, du 25 au 28 mars 2024, les travaux de l’atelier relatif à la validation du plan de sécurité et de la politique de prévention et de gestion des risques du P.d.d.r (Programme de désarmement, démobilisation et réintégration), organisé par le Haut-commissariat à la réinsertion des ex-combattants, en partenariat avec le Pnud (Programme des Nations unies pour le développement).

Placés sous le patronage d’Euloge Landry Kolélas, haut-commissaire à la réinsertion des ex-combattants, les travaux de cet atelier ont été dirigés par Albert Samba, son directeur de cabinet, assisté de Henry René Diouf, représentant-résident adjoint du Pnud, de Mme Emma Berthe Bassinga Nganzali, secrétaire générale de la Préfecture du Pool, et d’Anatole Bayimina, vice-président du Conseil départemental. Parmi les recommandations adoptées, il y a celles qui demandent à la Camp (Commission ad hoc mixte paritaire) de reprendre ses missions traditionnelles dans le Département du Pool, «afin de favoriser la mise en œuvre du P.d.d.r-Pool dans un climat apaisé».
Le processus de paix actuel dans le Pool est lié à l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités armées, signé le 23 décembre 2017 par le gouvernement et le pasteur Ntumi à Kinkala, à travers leurs représentants. Une commission paritaire entre le gouvernement et le camp de Ntumi, prévue par l’accord, a été mise en place, pour le ramassage des armes auprès des ex-combattants ninjas, la réinstauration de la sécurité publique, la relance de l’administration et des services publics. Ce travail devait être immédiatement suivi par un programme de réintégration aussi bien des ex-combattants que des populations victimes ayant besoin d’assistance pour la réhabilitation de leurs habitations et la relance de leurs activités génératrices de revenus.
Malheureusement, ces aspects de réintégration n’ont pas été bien coordonnés entre les différentes structures chargées de leur mise en œuvre. La Camp a vu ses activités s’arrêter en queue de poisson, faute de budget alors que le Haut-commissariat à la réinsertion des ex-combattants a du mal à lancer le P.d.d.r, faute de réunir les apports financiers du gouvernement et des partenaires.
L’atelier organisé à Kinkala par le Haut-commissariat pour la réinsertion des ex-combattants était très attendu, car il est appelé à relancer le P.d.d.r dans le Pool, en remobilisant les partenaires financiers. Il a réuni 116 participants sur les 120 attendus et il a permis d’adopter six recommandations, qui sont les suivantes:
– mener un plaidoyer sur la mobilisation des fonds pour la mise en œuvre du P.d.d.r-Pool;
– permettre à la Camp de poursuivre ses missions traditionnelles sur le terrain dans le Pool, afin de favoriser la mise en œuvre du P.d.d.r-Pool dans un climat apaisé;
– impliquer la force publique et la Camp dans le plan de sécurité du P.d.d.r-Pool;
– traduire en langues nationales les documents afférents à la mise en œuvre du P.d.d.r-Pool;
– réhabiliter les pistes agricoles dans le Pool;
– renforcer les capacités des parties prenantes dans la politique de préservation et de gestion des risques, une coopération qui ne devrait que permettre la mise en œuvre du programme de réintégration et donc le retour d’une paix durable dans le Pool.
Le moins qu’on puisse dire est que ces recommandations traduisent la volonté du Haut-commissariat à la réinsertion des ex-combattants de travailler main dans la main avec la Camp. Il reste que le gouvernement et ses partenaires financiers mobilisent les fonds attendus pour boucler le budget de sept milliards de francs Cfa du P.d.d.r-Pool.

Jean-Claude DIATOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile