back to top
21.2 C
Brazzaville
lundi 22 juillet 2024 | 00:38
spot_img

P.s.i.p.j (Projet de protection sociale et d’inclusion productive des jeunes) : Des allocations sociales à des ménages vulnérables de Brazzaville et Pointe-Noire

Dans le cadre du P.s.i.p.j (Projet de protection sociale et d’inclusion productive des jeunes), le Ministère des affaires sociales, de la solidarité et de l’action humanitaire a organisé, du 12 au 15 juin 2024, des opérations de paiement des allocations sociales d’appoint à 17.778 ménages vulnérables identifiés à Brazzaville et à Pointe-Noire.

La cérémonie de lancement de ces opérations s’est déroulée mercredi 12 juin 2024, dans la cour de la Direction départementale des affaires sociales, de la solidarité et de l’action humanitaire, à Brazzaville, sous la patronage d’Eugene Ikounga, directeur de cabinet de la ministre des affaires sociales, de la solidarité et de l’action humanitaire, en présence de l’administrateur-maire de Bacongo, Bernard Batantou, du conseiller socio-culturel David Lembouono Dinga, représentant le préfet de Brazzaville, des membres dudit cabinet et d’un échantillon de 20 ménages. Ces opérations de paiement des allocations sociales d’appoint ont pris fin le 15 juin, dans les agences de la Banque postale, sur présentation d’une pièce d’identité pour les bénéficiaires.

Eugene Ikounga servant une bénéficiaire de l’allocution sociale.

L’octroi des allocations sociales d’appoint s’inscrit dans le cadre du P.s.i.p.j (Projet de protection sociale et d’inclusion productive des jeunes), qui remplace le Projet Lisungui et dont le comité de pilotage a tenu sa session ordinaire, le 13 juin dernier, pour l’analyse des documents qui permettront la mise en œuvre de ce projet à partir de cette année consacrée à la jeunesse.
Les 17.778 ménages bénéficiaires sont repartis entre Brazzaville et Pointe-Noire, soit 10.000 ménages à Brazzaville et 7.778 ménages dans la ville océane. Selon le coordonnateur du projet, Antoine Régis Ngakégni, «une enveloppe de cent mille francs Cfa est réservée à chaque ménage bénéficiaire». «L’opération de paiement se fait simultanément à Brazzaville et à Pointe-Noire», a-t-i précisé dans son allocution. «L’action que nous allons lancée, ce jour, répond aux besoins pressants d’atténuer les effets néfastes induits par la hausse des prix des denrées alimentaires consécutives à la levée des subventions publiques sur les prix des produits pétroliers», a déclaré le directeur de cabinet Eugène Ikounga.
C’est dans ce cadre «que le gouvernement a mis à la disposition du Ministère des affaires sociales, une première tranche d’allocation destinée aux transferts monétaires en faveur de 17.778 ménages vulnérables», a-t-il ajouté.
Les listes des bénéficiaires étaient affichées dans les circonscriptions d’action sociales de chaque arrondissement. Heureux d’abriter la cérémonie officielle du lancement de l’opération, l’administrateur-maire du deuxième arrondissement Bacongo, Bernard Batantou, a indiqué que «ces allocations traduisent un élan de solidarité républicaine à l’égard des ménages vulnérables».

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles