back to top
35.4 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 15:50
spot_img

Peac (Pool énergétique de l’Afrique centrale) : L’électricité à Brazzaville sera bientôt stabilisée, grâce au Poste de Kinsuka

La fourniture de l’électricité à Brazzaville sera stabilisée dans les jours à venir, grâce à l’inauguration, d’ici le mois d’octobre prochain, du Poste 220 kilovolts en construction à Kinsuka, dans la Commune de Ngaliema, au Sud de Kinshasa, capitale de la RD Congo. C’est ce qu’a laissé entendre Fabrice Lusinde Wa Lusangi Kabemba, directeur général de la Snel (Société nationale d’électricité), lors d’une réunion extraordinaire du comité de direction du Peac (Pool énergétique de l’Afrique centrale), tenue en présentiel et en virtuel, du 1er au 2 septembre 2023, à Brazzaville. Une nouvelle qui rassure de ce que bientôt, les black-out dont on souffre tant à Brazzaville ne seront plus qu’un mauvais souvenir.

Fréderic Manienzé (au milieu) avec les directeurs généraux des sociétés électriques à l’ouverture des travaux.
Fréderic Manienzé (au milieu) avec les directeurs généraux des sociétés électriques à l’ouverture des travaux.

Structure spécialisée de la C.e.e.a.c (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale) dans le domaine de l’électricité, le Peac a, en effet, tenu à Brazzaville une réunion extraordinaire de son comité de direction, dirigée par son président, Fabrice Lusinde Wa Lusangi Kabemba, directeur général de la Snel. Parlant de la fourniture de l’électricité à Brazzaville, ville où l’on observe ces derniers mois de sérieuses perturbations dans la fourniture de l’électricité, celui-ci a rappelé que «la ligne d’interconnexion entre Mbouono, au Congo-Brazzaville, et Likuala, en RD Congo, va être transposée au niveau de Mbouono et Kinsuka, avec une meilleure stabilité. Cette rencontre a été une occasion, pour moi, de m’entretenir avec mon collègue (le directeur général de E2c), pour lui faire part de l’état d’avancement des travaux. D’ici le mois d’octobre prochain, on va inaugurer le poste de Kinsuka qui va permettre d’acheminer l’énergie de la Centrale de Zongo II, au niveau de Kinshasa, pour renforcer la stabilité des deux réseaux».
Ouverte par Frédéric Manienzé, directeur de cabinet du ministre de l’énergie et de l’hydraulique, en présence de Fabrice Lusinde Wa Lusangi Kabemba, directeur de la Snel, président du comité de direction, Atadet Azarak Mogro, secrétaire permanent du Peac et Jean-Bruno Danga Adou, directeur général de E2c (Energie électrique du Congo), cette réunion a permis d’adopter le rapport financier et de valider les conclusions de l’audit de l’exercice 2022 de l’institution.
Ouvrant les travaux, Frédéric Manienzé a rappelé que «le pool énergétique de l’Afrique centrale a été créé en vue d’apporter une réponse institutionnelle aux problématiques inhérentes à l’électrification de l’Afrique centrale, qui sont sources de nombreuses préoccupations, pour son développement économique et social. Sa vocation est de faciliter et d’améliorer l’intégration totale des systèmes d’énergie en Afrique centrale, en vue de garantir une solidarité entre les pays adhérents, pour leur approvisionnement en énergie électrique, l’importation, l’exportation et le transit reste un sujet de grande actualité», a déclaré Frédéric Manienzé, à l’ouverture des travaux.
A ce sujet, à l’ouverture des travaux, le secrétaire permanent, Atadet Azarak Mogro, a indiqué que le Peac a mené plusieurs activités, dont entre autres, la participation au lancement officiel du projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad, le 13 juin 2023, à N’Djaména et la participation, du 12 au 13 juillet 2023, au lancement des études du projet d’interconnexion entre le Gabon et la Guinée Equatoriale.
A noter qu’au cœur du continent africain, l’Afrique centrale, qui dispose d’environ 58% du potentiel hydroélectrique africain et d’énormes ressources énergétiques, techniques et économiquement réalisables, présente, malheureusement une situation de déficit énergétique chronique. Les populations en souffrent énormément et cette situation retarde le développement des pays de la sous-région. Car, il n’y a pas de développement sans maîtrise de l’électricité, à l’heure où tout passe par l’Internet.
Au cours de leurs travaux, les présidents et directeurs généraux des sociétés d’électricité des pays membres du Peac ont discuté des priorités budgétaires et de la mise en place d’un plan servant de feuille de route pour l’année à venir de l’institution. Selon les directeurs généraux des sociétés d’électricité de la C.e.e.a.c, les enjeux actuels exigent une réflexion approfondie et une planification minutieuse, pour garantir une alimentation électrique stable dans les pays respectifs du P.e.a.c. Les défis sont nombreux. Ils vont des fluctuations des prix des matières premières, aux pressions environnementales grandissantes, en passant par les besoins croissants en énergie dans les économies en développement.
Au sortir de leurs travaux, les participants ont estimé que les résultats de la réunion reflètent les objectifs communs de développement énergétique, pour garantir la durabilité environnementale et la stabilité financière des sociétés d’électricité. Le budget du Peac est réparti sur la mise en œuvre des projets régionaux de la sous-région d’Afrique centrale. Mais, les sociétés d’électricité membres du Pool énergétique ne sont pas au rendez-vous des cotisations. Des missions seront organisées pour impulser la dynamique des comptes.
Concernant la célébration du 20eme anniversaire du Peac, prévue du 13 au 18 novembre 2023, à Brazzaville, ville abritant le siège de cette structure, les directeurs généraux des sociétés d’électricité ont rassuré que les différentes étapes des préparatifs ont été approuvées par l’ensemble des sociétés.

Martin
BALOUATA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles