Home Culture Pierre Oba chez le diplomate sud-africain Johnny Sexwale, pour présenter son livre

Pierre Oba chez le diplomate sud-africain Johnny Sexwale, pour présenter son livre

0
Pierre Oba après avoir remis l'ouvrage à Johnny Sexwale
Livre: «Le protocole de Brazzaville: une victoire congolaise méconnue»

Pierre Oba chez le diplomate sud-africain Johnny Sexwale, pour présenter son livre

L’ambassadeur de la République d’Afrique du Sud au Congo, Johnny Sexwale, a reçu, vendredi 19 avril 2024, à sa résidence, à Brazzaville, le ministre d’Etat Pierre Oba, ministre des mines et de la géologie, auteur d’un ouvrage intitulé, «Le protocole de Brazzaville: une victoire congolaise méconnue», paru en 2015, aux Editions Karthala à Paris, en France. Ce livre rédigé sur 260 pages a été publié cette année en anglais. L’auteur a présenté son œuvre au diplomate sud-africain,  en  lui dédicaçant deux exemplaires. Plusieurs personnalités étaient présentes lors de la rencontre, dont l’ancien ministre Alain Akouala Atipault, actuel président de la Commission nationale d’auto-évaluation du M.a.e.p (Mécanisme africain d’évaluation par des pairs).

Dans le salon d’un charmant appartement du quinzième étage du luxueux immeuble Accacia, résidence de l’ambassadeur Johnny Sexwale et son épouse, le ministre d’Etat Pierre Oba, qui était accompagné de ses deux filles, était reçu avec solennité, par le diplomate sud-africain, en présence de ses collaborateurs et du ministre Alain Akouala Atipault. Objet de la réception? La présentation de l’ouvrage de Pierre Oba, qui parle du processus de négociation et de conclusion du Protocole de Brazzaville, signé le 13 décembre 1988, qui permit le retrait des troupes cubaines et sud-africaines d’Angola, ouvrant la voie à l’indépendance de la Namibie et à la fin de l’apartheid en Afrique du Sud. «Le protocole de Brazzaville: une victoire congolaise méconnue», sous-titré en anglais, «The Brazzaville Protocole: The contribution of the Republic of Congo to peace in South Africa» raconte le processus de négociations et le rôle que le Congo a joué.
«Nous avons longtemps travaillé dans l’ombre avec les autorités américaines, françaises, portugaises, cubaines et sud-africaines. Mais, tous ceux qui ont écrit sur cette histoire ont, un peu, minimisé l’action du Président Sassou-Nguesso et le rôle de notre pays dans ce processus», a déclaré Pierre Oba qui,  en  pub liant cet ouvrage, a été animé par le souci de «rétablir la vérité». «C’est par devoir de mémoire et de vérité que j’ai dû écrire modestement ce livre que mes amis à Pretoria ont décidé de traduire en anglais et les amis angolais demandent qu’on le traduise aussi en portugais. C’est une œuvre qui fait son chemin», a-t-il indiqué.
Alain Akoualat-Atipault (à droite) accueillant le ministre d’Etat Pierre Oba.
Pendant la rencontre dans l’appartement de l’ambassadeur sud-africain.
Pierre Oba pendant la dédicace
Pierre Oba après avoir remis l’ouvrage à Johnny Sexwale
Tout commence en décembre 1983, lorsque l’Afrique du Sud lance contre l’Angola, une opération militaire de grande ampleur, dans l’objectif est d’en finir avec la guérilla de la Swapo qui lutte pour l’indépendance de la Namibie. A cet effet, le Président angolais José Edouardo Dos Santos fait appel au Président cubain, Fidel Castro, qui lui enverra des troupes, afin de mener son offensive contre les Sud-Africains. Un conflit armé qui a occasionné plusieurs pertes en vie humaines ainsi que de nombreux dégâts,  et qui se termine grâce au Protocole de Brazzaville.
Signalons que le ministre d’Etat Pierre Oba a été l’un des acteurs majeurs, côté congolais, dans le processus de paix en Afrique australe, initié par les Etats-Unis et qui a nécessité l’implication de plusieurs pays. Il s’est honorablement acquitté de la mission que le Président Denis Sassou-Nguesso lui avait confiée. Il s’était retrouvé au cœur des pourparlers, jusqu’à la signature du Protocole de Brazzaville, en décembre 1988, qui mettra définitivement un terme au conflit armé entre l’Afrique du Sud, l’Angola et Cuba, sur la Namibie.
Roland KOULOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile