Home Culture Projet Kobikisa : Le plan de travail annuel budgétisé

Projet Kobikisa : Le plan de travail annuel budgétisé

0
Le presidium pendant la ceremonie douverture du Projet Kobikisa.

Les membres du Comité technique de l’Unité de gestion du Projet de renforcement du système de santé, dénommé Projet Kobikisa, se sont réunis en session bilanciel, le jeudi 11 janvier 2024, à Brazzaville, sous les auspices de leur président, le prof Henri Germain Monabéka, assisté du coordonnateur du projet, le Dr Darius Mbou Essié. Au cours de cette session, ils ont validé le rapport d’activités de l’année 2023 et présenté le plan de travail annuel budgétisé 2024.

Financé par l’Ida (Association internationale de développement), une filiale du groupe de la Banque mondiale, le Projet Kobiklisa vise à appuyer le gouvernement à répondre aux besoins sanitaires immédiats de la population, en améliorant l’accès aux services de santé essentiels, en particulier par les pauvres. Le projet soutient la formation des services de santé maternelle et infantile de qualité, à travers l’approche F.b.p (Financement basée sur la performance), destinée à améliorer la mise en œuvre de la politique de gratuité des soins pour les pauvres.
L’objectif du projet est d’augmenter la qualité des services reproductifs dans les trois différentes composantes: «la première porte sur le cofinancement du Projet F.b.p et le soutien à la mise en œuvre de la politique de la gratuité des soins de santé dans toutes les structures sanitaires du Congo, au profit des femmes enceintes et des enfants, ainsi que des exceptions sur les frais des ménages les plus pauvres. La composante 2 est de soutenir la gouvernance publique, la gestion des finances publiques sectorielles et le renforcement du système de santé. Et la composante 3 est pour la gestion et le suivi du projet. Elle assurera la gestion et la mise en œuvre technique et fiduciaire efficace et efficiente du projet. Le taux global de réalisation physique des activités est de 47% et le taux d’exécution financière de 37% pour un taux de décaissement de 21% au 30 septembre 2023», a fait savoir le coordonnateur du projet.
Le plan de travail et le budget annuel validés couvrent l’année 2024. «Il s’agira pour cette année, de mettre en œuvre la politique de la gratuité des soins de santé dans toutes les structures sanitaires au profit des femmes enceintes et des enfants de moins de 6 ans, ainsi que des exceptions sur les frais des ménages les plus pauvres», a déclaré le Dr Mbou Essié.

Urbain NZABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile