Home Culture Publication: un troisième livre au compteur de Milie Théodora Miéré

Publication: un troisième livre au compteur de Milie Théodora Miéré

0
Milie Théodora Miéré
Publication

Un troisième livre au compteur de Milie Théodora Miéré

Docteur en sciences de l’information et de la communication, maître de conférences H.d.r (Habilité à diriger des recherches) à l’Université de Versailles-Université Paris-Saclay (France), Milie Théodora Miéré avait signé, en 2022, son entrée dans le cercle des écrivains, en signant, aux Editions L’Harmattan, deux ouvrages en hommage à ses parents décédés, intitulés respectivement: «Théodore Miéré, un homme visionnaire, éclairé et engagé» et «La vie de Mâ Claire Miéré, amour et double peine». En janvier 2024, l’auteure, de nationalité française et d’origine congolaise, basée en France, a ajouté à son tableau de chasse, un nouvel ouvrage: «Réseaux numériques, téléphonie et mobilisation».

D’un volume de 168 pages et aux Editions L’Harmattan (Collection Etudes africaines-Economie), le nouveau livre de Milie Théodora Miéré, «Réseaux numériques, téléphonie et mobilisation» a pour préfacier Christophe Assens, professeur de stratégie à l’Institut supérieur de management-I.a.e de Versailles-Saint-Quentin, en Yvelines (Paris Saclay), en France.
Milie Théodora Miéré
Milie Théodora Miéré, auteure
Dans sa nouvelle production, l’auteure s’intéresse aux enjeux du développement du numérique au Congo-Brazzaville. Elle y analyse les stratégies de l’Etat congolais et des opérateurs de téléphonie mobile pour assurer une couverture sur l’ensemble du territoire. «Le développement de l’Internet mobile a été un élément déterminant dans le développement des usages, de la mise en place du système et de l’utilisation de réseaux. L’introduction de l’outil informatique dans les entreprises et l’Internet mobile ont donné aux Congolais la possibilité de retrouver des amis et parents, mais aussi une ouverture sur le monde, par l’accès à de nouvelles connaissances et aux débats sur des sujets qu’ils n’ont pas la possibilité de traiter chez eux. La contribution des Congolais de la diaspora est ici intéressante à soulever. Ils ont apporté matériels, projets et compétences, pour le développement du numérique. Cet engagement est lié à leurs besoins d’être en contact et de contribuer individuellement et collectivement au débat public et politique. Cependant, malgré un engouement important, il persiste des inégalités dans l’accès aux outils modernes de communication et une absence des services ajoutés», lit-on, à la quatrième page de couverture du nouvel opus, vendu au prix de 18 euros (11.790 F. Cfa). Milie Théodora Miéré est également directrice de recherches sur Larequoi (Laboratoire en management) et membre de la chaire Réseaux et innovations.
Nana KABA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile