back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 21:54
spot_img

Troisième session ordinaire administrative de l’Assemblée nationale : La mission d’enquête parlementaire au C.h.u rendra enfin son verdict

L’Assemblée nationale issue de la quinzième législature est en session ordinaire administrative, depuis le vendredi 2 juin 2023, sous le patronage de son président, Isidore Mvouba. Dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture de cette session, la troisième de l’année en cours, ce dernier a indiqué qu’au cours de cette session, l’Assemblée nationale va «faire le point des missions d’information dans les administrations publiques, sans oublier la mission d’enquête parlementaire au Centre hospitalier et universitaire, la première du genre dans l’histoire récente de l’Assemblée nationale, acte de courage et d’engagement républicain des députés que nous sommes».

En matière de communication, l’Assemblée nationale va relancer son site Internet, dans les tout prochains jours. Il «sera mis sur la toile dans une version plus dynamique et interactive, avec l’accompagnement de l’Agence de régulation des postes et télécommunications (A.r.c.p.e)», que le président de l’Assemblée nationale a remercié pour cette collaboration. «Le digital devrait intégrer nos modes de travail, vous l’avez compris, honorables députés. A cet effet, les honorables députés disposeront, très bientôt, d’ordinateurs portables et d’adresses mails professionnels. Ceux qui ne veulent pas voir ne voient pas ces actions qui sont des faits d’armes d’une Assemblée nationale toujours à l’ouvrage», a-t-il précisé.
Ensuite, Isidore Mvouba s’est félicité des innovations qui sont introduites progressivement, dans le fonctionnement des institutions de la République. «Certaines mesures novatrices de la loi de finances 2023, comme la facture normalisée et la dématérialisation des services publics sous-tendues par la mutualisation des bases de données économiques doivent s’implémenter. Une journée parlementaire sera organisée à cet effet. Le gouvernement doit y œuvrer de façon diligente. Comme on le voit, honorables députés, je suis fier de notre chambre qui se distingue par des initiatives aussi heureuses les unes que les autres. Je suis fier de vous, honorables députés, parce que vous êtes restés zen, sûrs de votre savoir-faire, de notre institution, de sa vitalité, de sa créativité, face aux avanies et calomnies de toute nature que déversent sur nous les ennemis de la République et du progrès». «Volens, nolens» (bon gré, mal gré), l’Assemblée nationale est le cœur battant de la démocratie congolaise qui s’acquitte avec brio et efficacité de sa mission», a-t-il déclaré.
Le président de l’Assemblée nationale a aussi annoncé l’organisation, «comme à l’accoutumée, des journées parlementaires d’échanges et de renforcement des capacités sur les thématiques diverses et variées vont avoir lieu au cours de cette session», comme la sensibilisation «sur les objectifs du mécanisme africain d’évaluation par les pairs». «Le débat d’orientation budgétaire sera un important moment d’échanges avec le gouvernement en attente d’une heureuse conclusion de la revue avec le Fonds monétaire international, sur la facilité élargie de crédit», a-t-il promis.
Enfin, il faut signaler que le discours d’ouverture a été l’occasion, pour Isidore Mvouba, de saluer le travail qu’abat le Président de la République dans le développement du pays. Il a rappelé l’inauguration du Centre spécialisé pour la recherche énergétique, la pose de «la première pierre des travaux de construction de l’usine de gaz naturel liquéfié qui consacrera l’entrée du Congo dans le cercle fermé des pays producteurs de gaz», «le lancement des travaux de construction sur la rivière Sangha, du plus long pont du pays, 615 mètres», un «important ouvrage» «couplé au bitumage du premier segment routier du corridor 13 qui a vocation à désenclaver le Département de la Likouala» et «assurer la liaison avec les Républiques sœurs de la Centrafrique et du Tchad»; l’inauguration de «la première partie de la centrale hybride d’électrification thermique et voltaïque» d’Impfondo.
Au niveau international, il a évoqué «avec amertume, le conflit entre la Russie et l’Ukraine» . «Malheureusement, à cette crise vient s’ajouter la rivalité armée des frères soudanais, pendant que l’insécurité persiste à l’Est de la République Démocratique du Congo», a-t-il ajouté. Il a loué l’action du Président Denis Sassou-Nguesso, «n’est pas resté atone devant toutes ces tragédies», en usant «avec efficacité, de la diplomatie silencieuse, aux côtés de ses pairs, pour que ces pays frères retrouvent la paix».
Enfin, Isidore Mvouba a adressé «un message de soutien et de félicitations à la Conférence épiscopale, qui a célébré le 140ème anniversaire de l’évangélisation du Congo, et à l’envoyé spécial du Pape François, le cardinal Michael Czerny, préfet du Dicastère pour le développement humain intégral», venu à Brazzaville, pour présider le jubilé des 140 ans de l’Eglise catholique au Congo.

Urbain NZABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles