Home National U.r.d.c: Luc Daniel Adamo Matéta conduit les cadres de son parti à...

U.r.d.c: Luc Daniel Adamo Matéta conduit les cadres de son parti à intérioriser sa doctrine

0
Luc Daniel Adamo Matéta
U.r.d.c (Union pour la reconstruction et le développement du Congo)

Luc Daniel Adamo Matéta conduit les cadres de son parti à intérioriser sa doctrine

Après sa rentrée politique du 20 janvier 2024, l’U.r.d.c (Union pour la reconstruction et le développement du Congo), parti du centre d’obédience chrétienne, a procédé, vendredi 9 février dernier, à Brazzaville, à la formation de ses cadres et responsables des instances dirigeantes, en vue du renforcement de leurs capacités opérationnelles. Sous le thème général, «L’esprit et son action, la doctrine et l’interaction des organes du parti», le séminaire de formation a été dirigé par le président de ce parti, le Dr Luc Daniel Adamo Matéta. C’était en présence de quelques représentants des partis frères, notamment le Pap (Parti africain des pauvres) et le P.a.r.d (Parti africain pour le renouveau démocratique).

Plusieurs sous-thèmes ont été abordés, pour édifier les cadres de l’U.r.d.c sur la doctrine et l’idéologie de leur parti à la lumière de la Parole de Dieu, sur l’organisation et l’interaction des organes du parti, etc. Le tout, en s’appuyant sur la lecture d’un passage de la Bible dans Luc 2/1-7. L’esprit n’étant autre que la vérité, toute action du porte-flambeau (militant de l’U.r.d.c) ne devra l’être que par l’Esprit-Saint. Après quoi, les cadres et responsables du parti se sont imprégnés de la vision, de la doctrine et de l’idéologie de leur parti.
La vision de l’U.r.d.c repose sur la révélation reçue par le prophète thérapeute de l’Eglise évangélique du Congo, feu Mbakou André. Il s’agit d’un grand chandelier et d’un flambeau éclairant le globe terrestre. Cette vision est scellée par la Parole de Dieu dans le livre de l’Apocalypse 21/23. La doctrine ou la philosophie politique qui sous-tend cette vision du parti est le monothéisme-citoyen. C’est-à-dire, un citoyen uni au Roi des rois, au Dieu créateur.
Luc Daniel Adamo Matéta
Une vue des cadres de l’U.r.d.c au séminaire
Une vue des participants de l’U.r.d.c au séminaire
Des cadres de l’U.r.d.c au séminaire
L’idéologie, qui constitue l’ensemble des dogmes ou convictions sur un objet ou domaine d’activité de l’U.r.d.c, est fondée sur le solidarisme éclairé. Si le solidarisme est un devoir d’assistance mutuelle, le solidarisme éclairé, lui, est une forme de solidarisme évolué, consacrée par la formule: «Chacun selon ses dons et talents; et à chacun selon ses besoins». Cette forme évoluée de solidarisme se substitue à la vertu laïque de solidarité, dans le monde moderne.
L’U.r.d.c prône un monothéisme citoyen et un solidarisme éclairé qui doivent se substituer aux doctrines et idéologies politiques répandues dans le monde actuel où l’argent est omniprésent et omnipotent, et où l’homme politique, dans son arrogance, prétend se substituer à Dieu.
Selon le leader de l’U.r.d.c, les principaux courants politiques actuels ont été créés sur la base des philosophies matérialistes, existentialistes, athéistes ou religieuses. Par exemple, le communisme est basé sur le centralisme démocratique et la planification économique; le capitalisme sur la démocratie et l’économie libérale; les monarchies, sur la royauté. L’autorité politique établie par ces différents régimes politiques est celle du pouvoir humain caractérisé par les injustices, les inégalités, la domination, le sang et les souffrances. Mais, l’idéologie de l’U.r.d.c confère à Dieu toute la souveraineté de la gouvernance de l’univers et des Nations, pour un monde apaisé, de paix et de bonheur, où il fait bon vivre pour tous.
Le sous-thème développé par Aloïse Moubé, sur l’organisation et l’interaction des organes du parti, a permis aux participants de maîtriser l’organisation et le fonctionnement des structures du parti, d’établir une communication fluide entre les différents organes supérieurs, inférieurs et transversaux, ainsi qu’avec les départements au sein d’un même organe et de renforcer leurs capacités éthiques, morales, émotionnelles et spirituelles.
Pour Luc Daniel Adamo Matéta, l’importance de la formation n’est plus à démontrer, dans la mesure où apprendre est une exigence existentielle. Il est convaincu qu’en politique, un parti qui ne forme pas ses cadres, court le risque d’avoir des gouvernants sans conscience patriotique, sans éthique morale et sans compétence, incapables de satisfaire les besoins des populations. Donc, «le parti a besoin des cadres responsables, compétents, consciencieux et patriotes», a-t-il fait savoir. Après une longue période en retrait de la scène politique nationale, Luc Daniel Adamo Matéta refait surface, cette année, par la redynamisation de son parti.
Joseph MWISSI NKIENI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile