back to top
26.2 C
Brazzaville
mardi 16 juillet 2024 | 12:27
spot_img

Université américaine «Glory international University» : Les ministres Mouthou et Maguessa Ebomé élevées au titre de «docteur honoris causa»

La salle de conférence de l’Hôtel Saint François de Paul, à Brazzaville, a servi de cadre, le samedi 8 juin 2024, à la cérémonie solennelle de couronnement de cinq personnalités politiques, religieuses et acteurs de l’éducation, par l’Université américaine «Glory international University», en partenariat avec l’E.a.p (Ecole africaine de la paix). Parmi les personnalités élevées au titre de «docteur honoris causa», il y a deux membres du gouvernement, les ministres Jean-Luc Mouthou et Ghislain Thierry Maguessa Ebomé, une sénatrice camerounaise, Biyaca Kapyn Tekla, et deux acteurs de la société civile: Vincent Madzou, président du conseil d’administration de l’E.a.d (Ecole africaine de développement), et le pasteur visionnaire de l’église Centre missionnaire «Bon samaritain».
Organisée pour la première fois en Afrique centrale, précisément à Brazzaville, la cérémonie de remise de distinctions de la G.i.u (Glory international university), dont le siège Afrique est basé à Ouagadougou, au Burkina Faso, est intervenue après celle d’Abidjan, en Côte d’Ivoire (Afrique de l’Ouest) en 2023. Outre les titres de «docteur honoris causa», les cinq lauréats ont reçu des diplômes d’honneur.

Les heureux récipiendaires

En organisant cet événement, la G.i.u dont le siège est basé en Californie, aux Etats-Unis, a bénéficié du partenariat de l’Ecole africaine pour la paix, dont la représentation au Congo est située à Moungali, à Brazzaville. En effet, la G.i.u est une université qui dispose, depuis 2019, de son siège Afrique au Burkina Faso. Ses formations se déroulent en ligne.
Pour le représentant du directeur général de G.i.u, le «doctorat honoris causa» n’est pas un simple diplôme académique, il incarne une reconnaissance symbolique des mérites exceptionnels et du prestige des personnes honorées. Contrairement au doctorat traditionnel, il souligne l’influence positive, les réalisations exceptionnelles et l’impact significatif de ces personnalités dans la société.
Au nom des nominés, le ministre Jean-Luc Mouthou a remercié les organisateurs, pour cette reconnaissance à leur égard. «G.i.u est une université qui est à l’avant-garde de l’offre de formation à distance de haute qualité», a-t-il. «C’est avec une profonde gratitude envers le Président de la République, Denis Sassou Nguesso, que je tiens à m’exprimer pour la confiance exceptionnelle qu’il a bien voulu placée en nous en tant que commis de l’Etat, en nous confiant de diriger des structures sensibles de l’éducation de notre pays. Cette marque de confiance a été, pour nous, une source d’inspiration et détermination qui nous a poussés à œuvrer, sans relâche, au service de notre Nation».
Singulièrement, en sa qualité de membre du gouvernement, Jean-Luc Mouthou a dédié cette distinction «à Son excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, pour son management engagé et son leadership éclairé». Signalons que la cérémonie était réhaussée de la présence de plusieurs autorités dont le ministre en charge de la qualité du service public, le Pr Jean Rosaire Ibara.

Urbain NZABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles