back to top
24.8 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 10:44
spot_img

Université Marien Ngouabi : L’ambassadrice de France, Claire Bodonyi, a inauguré le premier Fab Lab à l’E.n.s.p

L’ambassadrice de France, Mme Claire Bodonyi, a inauguré, vendredi 10 novembre 2023, le premier atelier de fabrication numérique (Fab Lab) implanté à l’E.n.s.p (Ecole nationale supérieure polytechnique) de l’Université Marien Ngouabi, à Brazzaville. La cérémonie s’est déroulée avec la participation du président de ladite université, le prof Gotrand Ondzotto, du président de l’Union Lab, Bertrand Gildas Moboula Mokoty, initiatrice du projet, du président de l’Association Traits d’union, Levy Hollembet, et des étudiants qui en sont les bénéficiaires.

L’atelier de fabrication numérique, type Fab lab, est une initiative portée par l’Association Traits d’union, lauréat de l’appel à projet FabAfrica 2021, lancé par Universcience, en France, dans le cadre de la saison Africa 2020. Ce projet a vu le jour, grâce à l’appui des partenaires parmi lesquels le Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères, l’Universcience, le Reffao (Réseau francophone des Fablab d’atelier de l’Ouest), l’Ambassade de France, Congo-Télécom et l’Université Marien Ngouabi.
L’Association Traits d’union est un promoteur du numérique éducatif. Elle œuvre pour le développement de l’usage des nouvelles technologies dans l’enseignement, afin de favoriser l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes et des diplômés.
Un Fablab est un lieu d’expérimentation technologique qui donne à un large public, l’accès à un atelier d’électronique disposant d’ordinateurs et autres machines à commande numérique. Le concept de Fablab a été lancé en 2004, par Neil Gershenfeld, un physicien et informaticien américain, professeur à l’Institut de technologie du Massachusetts, aux Etats-Unis.
Le Fablab est destiné à aider les jeunes congolais dans leurs projets professionnels, en leur permettant d’intégrer les pratiques numériques et d’accroître leur employabilité, par le développement de la créativité et de leurs compétences. Aujourd’hui, les sciences et les technologies se trouvent à une époque charnière, où la révolution numérique s’étend au monde des objets, en donnant lieu à des objets communicants, animés, voir autonomes. Les Fablab offrent la possibilité de fabriquer des objets physiques à partir d’un fichier numérique et par des systèmes de prototypage. L’acquisition des compétences et des connaissances se fait par la pratique.
Si ce Fablab s’adresse en priorité aux étudiants et aux jeunes innovateurs, il pourra accueillir d’autres publics notamment les designers, les artistes, ou encore les jeunes en recherche d’emploi désireux d’expérimenter et de pratiquer les compétences acquises.
Selon la diplomate française, dans le Fablab chacun peut venir avec ses propres compétences et ses propres projets et participer ainsi à la vie d’une communauté fondée sur la diversité de compétences et sur le souhait d’apprendre à concevoir par soi-même. C’est cette diversité qui contribue à l’alchimie du lieu.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles