back to top
27.9 C
Brazzaville
mercredi 12 juin 2024 | 21:43
spot_img

Université Marien Ngouabi : Le Collège intersyndical menace de déclencher une grève générale illimitée

La coordination du Collège intersyndical de l’Université Marien Ngouabi s’est réunie, mercredi 27 décembre 2023, à Brazzaville, pour statuer sur les deux points suivants: les négociations avec le gouvernement, après sa déclaration du 3 novembre 2023; l’examen de la situation délétère créée à l’Université Marien Ngouabi par le blocage du salaire de décembre 2023 par le directeur du contrôle budgétaire auprès de l’Université Marien Ngouabi, et le détournement de 219.050.204 francs Cfa des retenues des mutuelles et des syndicats par le directeur des affaires budgétaires de l’alma mater. Si les doléances présentées ne sont pas satisfaites, le Collège intersyndical se réserve le droit de déclencher une grève générale illimitée à l’Université Marien Ngouabi, à compter du 3 janvier 2024.

Le collège intersyndical a suivi avec attention le compte-rendu de la coordination nationale sur les négociations avec le gouvernement, depuis la déclaration du 3 novembre dernier qui comptait sept points. Tout en félicitant l’ensemble des travailleurs pour le calme et la discipline observés, la coordination leur a recommandé la même détermination pour les batailles imminentes. Il ressort des négociations avec le gouvernement que la coordination a remercié le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, pour son implication personnelle dans la résolution de l’épineux problème du déficit budgétaire chronique à l’Université Marien Ngouabi.
A propos de la recrudescente question du paiement des heures de vacation et des heures dues, le collège intersyndical a noté une absence de volonté de la part du gouvernement de payer au moins une année d’heures, en attendant le règlement définitif de cette question.
S’agissant du blocage du salaire de décembre 2023 et du détournement des retenues des mutuelles et des syndicats, l’examen du premier point sous l’exigence du retrait des travailleurs préavisés de la masse salariale, au mépris de la loi n°68-2022, a choqué et interpellé les membres du collège intersyndical. En s’appuyant sur les résolutions de deux sessions du comité de direction de l’Université Marien Ngouabi et d’un conseil technique, le président de l’Université Marien Ngouabi a pris la décision n°309 du 13 juin 2023, en attendant l’application du nouveau statut particulier du personnel de l’Université Marien Ngouabi, de faire appliquer la loi n°68-2022 du 16 août 2022 portant statut général de la fonction publique, aux agents de l’Université Marien Ngouabi, sur le relèvement de l’âge de départ à la retraite à partir du 1er septembre 2022.
Le collège intersyndical s’est indigné et a condamné la volonté de blocage du salaire de décembre 2023 des agents de l’Université Marien Ngouabi et a rappelé que les décisions du comité de direction sont applicables obligatoirement, si au bout de trois mois, le gouvernement ne fait aucune objection, selon les textes de l’Université Marien Ngouabi.
Le collège intersyndical estime, en outre, que le détournement des retenues mutuelles de 219.050.204 francs Cfa sur le salaire du mois de novembre 2023 par le directeur des affaires financières est une faute lourde, créant un profond malaise au sein des travailleurs de l’U.m.ng. Au rythme où se déroulent les faits actuellement, les travailleurs finissent par passer les fêtes de fin d’année sans argent. C’est pour cette raison que le collège intersyndical exige, avant le 1er janvier 2024: le paiement du salaire de décembre 2023 à tous les travailleurs de l’U.m.ng; le paiement des heures de vacation et des diverses heures dues, avant le 1er janvier 2024; le remboursement de l’argent retenu sur le salaire du mois de novembre 2023 au profit des mutuelles, mais détourné par le Daf (Directeur administratif et financier) de l’Université Marien Ngouabi, André Yoka et Toussaint Ngoubou, délégué du contrôle budgétaire au sein de l’Université Marien Ngouabi; la signature du deuxième protocole d’accord.

Joseph MWISSI NKIENI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles