Home National Université Marien Ngouabi : L’Intersyndicale menace de débrayer à partir du...

Université Marien Ngouabi : L’Intersyndicale menace de débrayer à partir du vendredi 7 juin 2024

0
Les membres du Collège intersyndical de l’Université Marien Ngouabi.

Le Collège intersyndical de l’Université Marien Ngouabi s’est réuni, mardi 4 juin 2024, à Brazzaville, sous la houlette de ses dirigeants, pour faire le point sur la situation de non-paiement des salaires des mois d’avril et mai de l’année en cours, des travailleurs de l’Université Marien Ngouabi, y compris le point sur la signature du protocole d’accord, afin de déterminer la conduite à tenir.

Après examen de toutes les affaires à l’ordre du jour, le Collège intersyndical a constaté avec désarroi le non-respect des engagements pris par le gouvernement. En conséquence, il a fait une déclaration dans laquelle il exige le paiement immédiat des salaires des mois d’avril et mai 2024, la signature urgente du protocole d’accord entre le gouvernement et l’Intersyndical.
Par la même occasion, les dirigeants syndicalistes ont lancé un préavis de grève de 72 heures, qui entraînera le déclenchement d’une grève générale et illimitée, à partir du vendredi 7 juin 2024, si tous les points sus indiqués ne trouvent pas de solutions immédiates.
Tout réitérant ses félicitations à l’ensemble des travailleurs de l’Université Marien Ngouabi pour le calme et la discipline observés, malgré les provocations de tous ordres, l’intersyndical a rappelé au gouvernement son engagement pris le 9 janvier 2024, au cabinet de travail du Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, sur la question de la concomitance du paiement des salaires des travailleurs de l’Université Marien Ngouabi avec ceux des agents de la Fonction publique.

Joseph MWISSI NKIENI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile