back to top
25.2 C
Brazzaville
jeudi 20 juin 2024 | 22:51
spot_img

Uphrem Dave Mafoula inquiet face à l’augmentation du prix du super

Lettre ouverte au Président de la République

Uphrem Dave Mafoula inquiet face à l’augmentation du prix du super

Dans une lettre ouverte de neuf pages, intitulée, «Pour une préservation de la paix sociale: plaidoyer contre l’indifférence gouvernementale», qu’il a adressée, le 13 juillet 2023, au Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de mars 2021, Uphrem Dave Mafoula, président du parti Les souverainistes, situé à l’opposition, a exprimé son indignation à la suite de la décision gouvernementale d’augmenter le prix du litre du super de 30%. «D’imprudence en imprudence, votre gouvernement continue de trainer les Congolais dans toutes sortes d’incongruités économiques et sociales. Pour preuve, sa décision de suppression de certaines subventions étatiques dans des secteurs élémentaires de la vie quotidienne», prévient-il.

En six mois, «les prix du carburant à la pompe sont passés de 595 F Cfa à 625 F Cfa et, à compter de ce 15 juillet, de 625 F Cfa à 775 F Cfa pour ce qui est du super, soit une augmentation de 30%. L’objectif étant d’ailleurs d’atteindre une augmentation de 65%, soit près de 1000 F Cfa le litre», écrit Uphrem Dave Mafoula. L’opposant a indexé la suppression de certaines subventions étatiques qu’il qualifie de décision à haut risque. «Une telle décision à haut risque social, économique et politique a choqué des milliers de Congolais, parce qu’extrêmement dangereuse et dénotant d’une indifférence gouvernementale à leurs souffrances réelles. Elle est, du point de vue de ces millions de Congolais, le symbole de la brutalité envers le peuple», soutient-il.
«Incongruité, Excellence Monsieur le Président de la République, parce qu’au fond, c’est bien le sens moral de cette décision qui est interrogé, sauf déni de la vraie réalité du quotidien des Congolais. Réalité perceptible à travers certains indicateurs socio-économiques, tels que le taux de pauvreté (52,5%) et le taux de chômage (22,2%), l’inflation alimentaire (6,3%), l’indice de développement humain (0,42%), le taux de mortalité infantile (30%), tous ces indicateurs sont connus de vous et de votre gouvernement», affirme-t-il.
«A vrai dire, ces subventions de l’Etat sont, au sens marxien, une sorte d’opium ayant acheté la paix sociale des Congolais. Et ceci a un sens historique, puisque, depuis l’arrivée au pouvoir du P.c.t, votre parti, longtemps identifié au marxisme-léninisme, la social-démocratie est restée l’idéologie prônée et appliquée jusqu’ici», poursuit-il.
«Faudrait-il vous rappeler, Votre Excellence, que les Congolais vous ont refait confiance en mars 2021, à travers un projet de société essentiellement fondé sur les solidarités sociales et l’interventionnisme de l’Etat? Il faut donc craindre que ce revirement idéologique, vers un social-libéralisme imprudent, car moralement peu soutenable, n’engage désormais votre honneur et votre rapport à la vérité, vis-à-vis des Congolais, à qui vous aviez promis «un progrès social pour tous dans la solidarité», et à qui vous promettiez, dans le cadre du progrès social dont vous entendiez le sens comme réalisation des aspirations légitimes des Congolais par «l’accompagnement ou la prise en charge, par l’Etat, dans la vie de tous les jours ou dans les moments difficiles». Normal que vous promettiez une offre de «l’électricité et l’eau potable à tous à moindre prix», insiste-t-il.
Le président du parti Les souverainistes reste convaincu que l’amour et l’attachement pour le pays restent «un véritable moteur de solution pour ces crises multiformes que connaît le pays». C’est pourquoi Uphrem Dave Mafoula termine sa lettre sur une note plutôt optimiste, en proposant une démarche commune: «Toutefois, je crois fermement que nous ne sommes pas face à une fatalité. Nous pouvons,  ensemble, avec une conscience nouvelle,  corriger nos erreurs et redresser notre pays». Au Chef de l’Etat d’apprécier!
Chrysostome FOUCK ZONZEKA
La lettre ouverte

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles