back to top
34.9 C
Brazzaville
samedi 18 mai 2024 | 13:28
spot_img

Visite de travail du Président de la République dans la Sangha et de la Likouala : Route Ouesso-Epéna et inauguration de la centrale thermique d’Impfondo

Le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, a effectué, du 19 au 23 mai 2023, une visite de travail dans la Sangha et la Likouala. Arrivé par avion, vendredi 19 mai, à Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha, où il a eu un accueil officiel et populaire, le Chef de l’Etat a procédé, samedi 20 mai, au lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Ouesso-Pokola qui fait partie du corridor 13, et des travaux de construction du pont sur la Sangha. A Impfondo, où il a été accueilli dimanche 21 mai, dans la même ambiance, il a inauguré, lundi 22 mai, le premier module de la centrale hybride alimentant la ville en électricité.

Le corridor 13 est constitué par les grandes routes qui relient les villes de Pointe-Noire, Brazzaville, Ouesso, au Congo, Bangui en Centrafrique et N’djaména, au Tchad. Il redonne au Congo sa vocation de pays de transit, en ouvrant sur l’Océan atlantique, par le Port autonome de Pointe-Noire, certains pays d’Afrique centrale comme la Centrafrique et le Tchad.

Une maquette du pont qui sera construit sur la Sangha.
Une maquette du pont qui sera construit sur la Sangha.

Le tronçon Ouesso-Pokola, long de près de 50 km, fait partie de ce corridor, dans le Département de la Sangha. Selon Oscar Otoka, qui a fait la présentation technique des travaux, à la cérémonie de lancement, le coût estimatif des travaux, exécutés par l’entreprise chinoise, C.e.r.b.c, pour une durée de 36 mois, est évalué à près de 99 milliards de francs Cfa, entièrement financé par la B.d.e.a.c (Banque de développement de l’Afrique centrale).
La construction d’un pont de 616 mètres sur la rivière Sangha va permettre en même temps le désenclavement du Département de la Likouala, notamment son chef-lieu Impfondo. Jusque-là, la traversée de la Sangha à cet endroit se fait à l’aide des bacs, à des coûts exorbitants et de longues heures d’attente. Bref, avec la réalisation de ce projet, le Département de la Likouala sera enfin joignable par une route permanente. En même temps, le Chef de l’Etat a lancé les travaux de construction des voiries des villes de Pokola et de Ouesso.

Pendant l’inauguration de la Centrale thermique d’Impfondo.
Pendant l’inauguration de la Centrale thermique d’Impfondo.

Toujours samedi 20 mai, le Chef de l’Etat a visité le chantier de l’Hôpital général de Ouesso, dont les travaux sont exécutés par la société S.g.i Congo. Il fait partie du Programme santé pour tous lancé par le Président de la République. Comme les autres hôpitaux de ce programme, les travaux étaient arrêtés depuis 2017, en raison de la crise économique. Ils ont repris cette année et selon le directeur général de la société S.g.i Congo, les fonds sont réunis pour réaliser les travaux de construction et d’équipement de cet hôpital jusqu’à leur terme. Le Programme santé pour tous compte 13 hôpitaux généraux, dans les chefs-lieux de département, dont deux seulement ont été inaugurés à Brazzaville et à Pointe-Noire.

Le Président de la République lançant les travaux de la route Ouesso-Epéna.
Le Président de la République lançant les travaux de la route Ouesso-Epéna.

A Impfondo, dans la Likouala, le Président Sassou-Nguesso a inauguré la Centrale thermique qui alimente la ville en électricité. Cette centrale est dorénavant composée de trois groupes électrogènes dont un ancien qui a été réhabilité et qui est d’une puissance de 425 K.v.a, et deux nouveaux dont un de 500 K.v.a et un autre de 550 K.v.a, pour un coût de 2 milliards 902 millions de francs Cfa. Il y a eu en plus l’extension du réseau de distribution de l’électricité pour un coût de 1 milliard 571 millions de francs Cfa.
La commune d’Impfondo, peuplée de 40 mille habitants, sera aussi dotée d’une centrale solaire d’une puissance installée de 6 mégawatts, dont les travaux sont estimés à 13 milliards 779 millions de francs Cfa qui seront financés par l’Etat. Selon Oscar Otoka, il faut un acompte d’au moins 6 milliards de francs Cfa, pour lancer ce chantier qui est en attente. Le Chef de l’Etat s’est rendu, ensuite, mardi 22 mai, à Epéna, avant de regagner Brazzaville, mercredi 23 mai en milieu de journée.

Urbain NZABANI

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles