28.2 C
Brazzaville
sam 13 avril 2024 11:30:16
spot_img

Visite de travail du Président Denis Sassou-Nguesso aux Emirats Arabes Unis : Tout s’est conclu par un tête-à-tête avec le Chef d’Etat émirati

Le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, a effectué, du 8 au 12 février 2024, une visite officielle à Abu Dabi, capitale fédérale des Emirats Arabes Unis, au cours de laquelle il a eu un tête-à-tête avec son homologue émirati, le Président Mohammed Ben Zayed Al Nahyane. Il n’y a pas eu d’accord signé entre les deux Chefs d’Etat. D’où les interrogations qui ont entouré ce voyage, annoncé tambour battant par la presse nationale.

La coopération entre la République du Congo et les Emirats Arabes unis va bon train. C’est dans ce contexte que le Président de la République a effectué une visite de travail à Abou Dabi, au cours de laquelle il était annoncé la signature de plusieurs accords de coopération entre les deux pays. Le Chef de l’Etat a quitté Brazzaville, le mercredi 7 février 2024, dans la soirée, pour se rendre à Abu Dabi où il est arrivé jeudi 8 février en fin de matinée. Sauf que pour ce déplacement pourtant officiel, il n’était accompagné ni précédé par le ministre en charge des affaires étrangères, ni celui pilotant la coopération internationale.
A son arrivée dans la capitale fédérale émiratie, aucun officiel pour l’accueillir, aucun membre du gouvernement non plus, même pas l’ombre d’un diplomate ou de notre ambassadeur qui a juridiction dans ce pays. Le reportage de la presse présidentielle montre le Président de la République descendre la passerelle de l’avion et s’engouffrer dans une voiture, sans serrer la main à qui ce soit, sans dispositif d’accueil d’un Chef d’Etat étranger. Depuis, le débat s’est déclenché dans les réseaux sociaux, à propos de cette visite de travail qu’a effectuée le Chef de l’Etat à Abou Dabi où pendant quatre jours, du jeudi 8 au dimanche 11 février, il n’a pas eu d’activités officielles.
Finalement, il a été reçu, lundi 12 février, par son homologue émirati, l’émir Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, pour un tête-à-tête du quel rien n’a filtré dans la presse. Aucun accord n’a été signé. Comment cette visite de travail a-t-elle été préparée par les deux gouvernements? Quelles sont les retombées de cette visite? En tout cas, le silence est de marbre à ce propos. Aussitôt rentré au pays, mardi 13 février, il a reçu, à Brazzaville, son homologue togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, pour «une visite d´amitié et de travail» d’une journée.

Jean-Clotaire DIATOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles