29.9 C
Brazzaville
mer 28 février 2024 19:17:46
spot_img

Livre : «Au crépuscule du rêve», un roman d’Alphonse Chardin N’Kala

Professeur certifié des lycées, enseignant de langue française puis journaliste et présentateur de l’émission «Pot aux feux» sur la télévision privée T.p.t (Télévision pour tous) de Pointe-Noire, directeur du Festival international Kimoko et directeur départemental du livre et de la lecture publique de Pointe-Noire, Alphonse Chardin N’Kala est l’auteur du roman, «Au crépuscule du rêve», publié en avril 2022, aux Editions Les Lettres Mouchetées de Pointe-Noire. D’un style propre à l’écrivain qui lie le récit à la musique des deux rives du Fleuve Congo, depuis Wendo jusqu’à Werrason, sans oublier la musique sacrée et traditionnelle, ce roman est tiré de l’histoire de l’auteur. «Pour certains jeunes, certains refrains ne leur diront rien. Mais pour nous, qui avons été adolescents dans les années 70, ces clins d’œil musicaux réveillent en nous des souvenirs teintés de mélancolie», se souvient-il.

D’un volume de 240 pages, «Au crépuscule du rêve» est un roman qui renvoie à une période où le Congo était animé par l’utopie de bâtir, au cœur de la forêt vierge, une cité radieuse, façon Le Corbusier. Trêve de nostalgie. Gihn Mangana, le personnage principal du roman, «monte à bord d’un camion qui transporte des marchandises et des voyageurs à destination de la ville-capitale, Mouléléké. Il quitte Doumboulou, village où demeurent sa mère et sa fiancée, pour échapper aux menaces de mort de ses deux cousins. Il va découvrir la capitale tant vantée et apprendre à vivre dans l’un des quartiers populaires, chez des parents qui l’hébergent, en attendant de trouver un travail. Gihn Mangana va constater que derrière les splendeurs supposées de la ville, se cachent des noirceurs insoupçonnées», renseigne la quatrième des couvertures.

La couverture du roman.
La couverture du roman.

L’auteur s’inscrit ici dans l’ancien registre visité par les écrivains d’après les indépendances, avec pour thème de prédilection, l’exode rural, l’exaltation de l’indépendance. L’écrivain Alphonse Chardin N’Kala, qui met le lecteur dans son contexte, se souvient des conditions de voyage et les détails qui vont dans un style de dialogue entre le principal personnage et les autres.
«Au crépuscule du rêve» est un exercice littéraire et aussi un travail de mémoire, qui recense les artistes musiciens qui ont marqué cette époque. Pour avoir un texte littéraire de ce genre, il faut en avoir les compétences, parce qu’aucun artiste musicien n’a été oublié. Une méditation sur le temps qui passe et qui marque les mélomanes de la musique.
Le roman d’Alphonse Chardin N’kala bouscule les codes en littérature. Boniface Mongo Mboussa en est étonné, même s’il reconnaît que les qualités intellectuelles dont fait montre l’auteur le prédestinait à la publication d’une telle œuvre. Il le sollicita de lui expliquer la genèse de ce livre «j’ai totalement changé l’écriture de ce texte, après avoir lu «Les Chiots» de Vargas LLosa. Il est vrai que j’ai peut-être extrapolé, en utilisant la forme théâtrale, mais la lecture de ce livre m’a inspiré», répondit-il. Comme le dit l’écrivain Boniface Mongo Mboussa, qui a préfacé du livre: «Ses nombreuses activités le prédestinaient à écrire un tel livre».

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,913SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles