28.2 C
Brazzaville
sam 13 avril 2024 11:07:16
spot_img

Coalition citoyenne contre les crimes économiques et financiers : Soutenir la plainte sur la disparition de 14 mille milliards des générations futures

Dans un point de presse présenté, vendredi 15 mars 2024, au siège de l’O.c.d.h (Observatoire congolais des droits de l’homme), à Brazzaville, la Coalition citoyenne contre les crimes économiques et financiers, qui regroupe une dizaine d’organisations de défense des droits de l’homme et de développement démocratique, ainsi que des personnalités congolaises indignées, a lancé un appel public pour une levée de fonds, afin de soutenir sa «plainte contre x», introduite le 31 juillet 2023, auprès du doyen des juges d’instruction près le Tribunal de grande instance de Brazzaville, contre le détournement et le pillage présumés de 14 mille milliards de francs Cfa des générations futures.

Les animateurs du point de presse de la Coalition citoyenne contre les crimes économiques et financiers au Congo étaient Mme Nina Cynthia Kiyindou Yombo, directrice exécutive par intérim de l’O.c.d.h, qui a rendu publique la déclaration de la coalition, Cherotti Blanchard Mavoungou, président de l’Association pour le respect du droit des populations autochtones, du développement durable et des droits de l’homme (A.r.p2d.h), Bertrand Menier, coordonnateur de l’Organisation Ras-le-bol et Donald Bemba, chargé du programme de monitoring de l’O.c.d.h.
Ils ont lancé un appel pour une levée de fonds, afin de couvrir les charges d’assistance juridique des avocats. L’appel a été lancé à toute personne soucieuse de la bonne gestion de la chose publique et éprise de valeurs républicaines, pour soutenir financièrement l’initiative de la coalition, en effectuant des dépôts sur deux numéros de téléphone. La cagnotte est aussi ouverte sur le lien leethi pour les dons en ligne. La collecte de fonds n’a pas pour le moment de délai fixé. L’objectif est de collecter au moins le montant de 20 millions de francs Cfa. Le moment viendra où les sommes collectées seront rendues publiques.
A la fin du point de presse, Bertrand Menier a expliqué que «le Président de la République avait promis que cet argent des générations fiutures, qui était logé dans un compte à la Banque centrale, devait être audité chaque année et le compte devait être rendu public. Malheureusement, jusqu’aujourd’hui, les Congolais ne savent plus où se trouvent les 14 mille milliards de francs Cfa. C’est pourquoi nous avons besoin de prendre le taureau par les cornes, pour éviter que les informations soient occultées, en suivant cette affaire, afin de rendre publique cette disparition des 14 mille milliards de francs Cfa. Le dossier est en train d’être instruit. Nous avons contacté six avocats, dont deux congolais et quatre étrangers, pour se constituer».
En dehors de cette affaire, la coalition s’intéresse aussi à d’autres affaires, notamment le Fonds de soutien à l’agriculture, le Figa (Fonds d’impulsion, de garantie et d’accompagnement des petites et moyennes entreprises) et, récemment, la disparition de fonds publics à la douane. Les Congolais sont dépassés par les crimes économiques. L’appel lancé par la coalition «est une démarche pédagogique, pour demander aux Congolais de sortir de la peur», a précisé Bertrand Menier.

M. BALOUATA-MALEKA

Numéros de téléphone pour le dépôt de fonds: 06.830.05.98 ou 05.511.72.40

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles