28.2 C
Brazzaville
sam 13 avril 2024 11:27:13
spot_img

Livre: «Introduction à la diaspora congolaise» Destin Jésus Sondzo Owomeke habité par la détermination et la conviction du possible

Docteur en relations internationales de l’Université libre internationale de Belgique et résident à Bruxelles, Destin Jésus Sondzo Owomeke a publié, en février 2021, dans la Collection Kosso des Editions Okiéra, à Paris (France), un ouvrage intitulé: «Introduction à la diaspora congolaise». Dans cet ouvrage de 170 pages, divisé en trois parties et comportant dix chapitres, l’auteur, qui est conseiller à l’éveil informationnel auprès du Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, développe la problématique de la réintégration sociale de la diaspora et l’incitation au retour au pays. C’est un ouvrage qui présente une approche complète sur la diaspora congolaise.

L’ouvrage de Destin Jésus Sondzo Owomeke, qu’il avait présenté en février 2021 à Brazzaville, est le résultat d’un travail de recherche de plusieurs années qui l’avait conduit à interroger plusieurs acteurs de la diaspora congolaise, dans de nombreux pays à travers le monde. «Le choix de ce thème a été motivé, d’une part, par le fait que le mot diaspora a pris de l’ampleur, ces dernières années, au sein de la communauté congolaise et de ce fait, il est fréquemment utilisé dans les médias, discours politiques et recherches; et d’autre part, compte-tenu du rôle que jouent les Congolais de l’étranger dans le processus de développement de la République du Congo», écrit l’auteur.
L’objectif du livre «est non seulement de proposer des moyens pour améliorer les relations entre les Congolais de l’étranger et leur pays d’origine, mais aussi de contribuer efficacement au développement du Congo, dans l’espoir de valoriser les compétences acquises à l’étranger et faciliter le retour et la réintégration de la diaspora».
«La protection des nationaux vivant dans les pays accréditaires constitue l’une des principales missions d’une représentation diplomatique. De ce fait, assister la diaspora est une des priorités. Des ambassades font des efforts conséquents dans ce sens, mais elles font face à un grand défi, à savoir celui de rapprocher les ressortissants», soutient-il.
«En vue de mieux répondre aux attentes de cette communauté congolaise de l’étranger et de rendre plus efficiente son action, le ministre des affaires étrangères a créé un département consacré aux compatriotes résidant à l’étranger. Ce département devrait adapter et mieux orienter l’assistance, la protection, l’intégration et l’octroi des droits politiques, notamment le droit de vote», suggère-t-il. Mais à en croire certains, «ce département n’est pas vraiment efficace et n’a pas encore d’impact sur cette diaspora qui devient de plus en plus divisée, car elle s’intéresse beaucoup plus à la politique qu’au développement économique du pays, en créant des associations qui, en réalité, ne sont que des mousses».
Le livre appelle les Congolais à toujours se rapprocher des services consulaires de leur pays, lorsqu’ils s’installent dans un pays étranger. «Il est difficile, pour une ambassade, de savoir si un Congolais est arrivé dans un pays d’accueil. Il est donc fortement recommandé d’aller se faire signaler à l’ambassade et de se procurer toutes les pièces nécessaires, une fois arrivé dans un pays étranger. Beaucoup de Congolais ne le font pas. D’où le fait qu’ils sont souvent inconnus des autorités consulaires. Difficile donc d’assister les gens dont on ignore la présence», explique-t-il.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles