back to top
27.9 C
Brazzaville
dimanche 19 mai 2024 | 22:30
spot_img

Fondation Privat Frédéric Ndéké : Un nouveau siège à Brazzaville, qui abrite un centre des métiers

Lors de la 4ème session de son conseil d’administration, le 25 mars 2023, à Brazzaville, la Fondation Privat Frédéric Ndéké a adopté sa nouvelle feuille de route pour 2023. Présidée par Privat frédéric Ndéké, cette session s’est déroulée en présence des membres du Bureau exécutif national, des délégués des structures de santé, affaires sociales, éducation et des présidents des associations et mutuelles. A l’issue de cette session, les participants ont visité le nouveau siège de la fondation, qui abrite à la fois, un centre de formation et un centre des métiers.

Dans son élan de voler au secours des personnes démunies, vulnérables, des jeunes filles mères, la Fondation Privat Frédéric Ndéké a renforcé son programme d’activités de 2023, à travers les dons et la formation aux différents métiers à savoir l’informatique, la coupe-couture, la coiffure et l’esthétique et la conduite automobile.

Pendant la session.
Pendant la session.

Pour cette année, il y a quatorze tâches à réaliser, à savoir: la poursuite de la construction du siège de la fondation à Brazzaville; l’achat des médicaments; l’aide sociale aux personnes vulnérables; l’organisation des émulations scolaires et des campagnes de don de sang; l’ouverture d’un centre de formation à Makabana (Niari); la prise en charge des étudiants démunis; l’assistance multiformes aux familles endeuillées; la remise des attestations et titre de réinsertion aux apprenants finalistes au niveau des centres de formation; le transport des candidats aux examens d’Etat; la remise des kits scolaires aux enfants démunis; la tenue du conseil d’administration, l’évaluation et l’organisation des fêtes de fin d’année. L’accent étant mis sur l’insertion socio-professionnelle des jeunes.
«Les centres qui fonctionnent présentement à Dolisie, Sibiti et Oyo sont l’expression bien affichée de notre volonté de poursuivre l’œuvre engagée depuis 2007, année de la création de la Fondation Privat Frédéric Ndéké. Ces centres sont une véritable obsession pour la Fondation. Cette obsession rime très bien avec nos objectifs fondamentaux qui permettent à la jeunesse d’apprendre des métiers dans le cadre de la conduite automobile, de la coupe-couture, de la coiffure esthétique et de l’informatique», a précisé Gilbert David Moutakala, coordonnateur de la fondation. Cependant, il y a une seule tâche qui n’a pas été réalisée, celle de la sponsorisation des émulations scolaires. «La Fondation Privat Frédéric Ndéké était prête. Mais, il y a eu défaut de listes au niveau de l’Inspection des enseignements à Brazzaville», a-t-il regretté.
Pour sa part, le président de la fondation, Privat Frédéric Ndéké, a salué le travail de la coordination. Selon lui, 2023 sera une année de sacrifice et de consécration pour le bien-être de nos semblables. Ainsi, il a rassuré l’assistance que 16 ans après sa création, la fondation reste constante dans ses engagements, en étant toujours au service des autres.
Après la session du Conseil d’administration, les membres de la fondation se sont déplacés pour le nouveau siège en construction implanté à Brazzaville. «Le siège de la Fondation Privat Frédéric Ndéké va non seulement abriter un centre de formation, mais aussi abriter le centre des métiers de Brazzaville. Brazzaville est la première ville qui abritait notre premier centre de métiers. Mais, ce centre avait été fermé, parce que le contrat en location avait été résilié. Nous sommes aujourd’hui dans notre propre site où il y aura également les bureaux des membres de la coordination nationale et du conseil d’administration», a confié Privat Frédéric Ndéké.
Rappelons qu’après sa création en 2007, la Fondation Privat Frédéric Ndéké s’est implantée à Dolisie, dans le Niari, à Sibiti, dans la Lékoumou et à Oyo, dans la Cuvette. Aujourd’hui, ses efforts ont été récompensés par le Chef de l’Etat, Denis Sassou-Nguesso, qui l’a élevée au rang de chevalier dans l’Ordre du mérite congolais, à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, célébrée à Owando, dans la Cuvette. C’est Mme Aïcha Gallié Bendo qui a réceptionné cette distinction, au nom de la fondation.

Achille TCHIKABAKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles