back to top
28.4 C
Brazzaville
samedi 25 mai 2024 | 21:02
spot_img

Ministère des petites et moyennes : entreprises et de l’artisanat La semaine des métiers de l’artisanat, pour la valorisation du raphia

Les rideaux sont tombés le 23 décembre 2022 sur la semaine des métiers du raphia, à Brazzaville. Les participants ont fait des recommandations dans lesquelles ils demandent au gouvernement de pérenniser la semaine des métiers du raphia, avant d’émettre le vœu de voir le gouvernement prendre en compte toutes ces recommandations.

La ministre Jacqueline Lydia Mikolo.
La ministre Jacqueline Lydia Mikolo.

La semaine des métiers de l’artisanat a vécu, après sept jours d’activités diverses: des expositions ventes; des panels animés par des experts; des rencontres, etc. L’heure est arrivée pour faire le bilan. Cet événement a porté essentiellement sur les missions, la promotion et la pérennisation de la filière raphia. Il convient de souligner que lors des panels examinant les différentes questions, les participants ont pris des recommandations:
«Nous, participants à la semaine du raphia, recommandons: instituer une journée nationale du raphia; pérenniser la semaine des métiers du raphia; mettre en place un comité interministériel pour la revalorisation du raphia; créer des centres de production et de transformation dans les zones écologiques favorables; protéger le palmier raphia et promouvoir sa culture dans les zones écologiques favorables; réfléchir comment faire du tissu raphia une tenue nationale et sortir le raphia du registre, pour en faire et susciter l’adhésion des jeunes générations», a indiqué Jonas Houtou, en donnant lecture de la synthèse des travaux.
Placée sous le thème: «Les métiers du raphia dans la diversité de l’économie congolaise», cette semaine a permis aux exposants de présenter les différents métiers liés au raphia.
Ainsi, les cinq départements du pays à savoir le Pool, Brazzaville, les Plateaux, la Lékoumou, le Kouilou et une quarantaine d’exposants ont fait un chiffre d’affaires conséquents. Aussi, ont-ils abordé la problématique liée à la filière du raphia, en échangeant sur la mise en place d’une chaîne de valeur.
C’est dans ce contexte que Marlène Malonga a remercié le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, pour son projet de société, «Ensemble, poursuivons la marche», qui fait une place de choix à la jeunesse. Elle a, également, remercié le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, pour son implication remarquée dans la réussite de cette semaine des métiers du raphia, et, enfin, Jacqueline Lydia Mikolo, ministre des petites et moyennes entreprises, de l’artisanat et du secteur informel. «Nous souhaitons que toutes les recommandations retenues lors des différents panels soient prises en compte par le gouvernement de la République du Congo», a souhaité l’oratrice.
Après avoir pris acte de ces recommandations, la ministre Jacqueline Lydia Mikolo, a indiqué que la première édition de cette semaine de revalorisation du raphia a donné l’opportunité aux exposants de diversifier l’économie congolaise. Elle a aussi permis à tous de comprendre que «l’industrie du raphia nous donne l’opportunité de diversifier notre économie».
«Les recommandations des panels, des tables rondes et des échanges et d’autres activités organisées à cet effet, montrent l’intérêt que nous avons, disons mieux que nous commençons à manifester de nouveau pour notre raphia national. Puisse cette dynamique se pérenniser et croître en chacun de nous», a déclaré la ministre en charge de l’artisanat.

Achille TCHIKABAKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles