back to top
34.9 C
Brazzaville
samedi 18 mai 2024 | 14:26
spot_img

Prodivac (Projet de développement intégré des chaînes de valeurs agricoles au Congo) : Prodivac (Projet de développement intégré des chaînes de valeurs agricoles au Congo)

Le Prodivac (Projet de développement intégré des chaînes de valeurs agricoles au Congo) a tenu, mercredi 28 décembre 2022, à Brazzaville, la deuxième session ordinaire de son comité national de pilotage. Celui-ci a retenu les activités à réaliser au cours de l’année 2023. Ces activités sont jugées prometteuses pour accroître le taux de l’agriculture jusque-là encore faible, soit 2%. Les travaux ont été dirigé par Fernand Sosthène Likouka, directeur de cabinet du ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, en qualité de président dudit comité, en présence du coordonnateur du projet Benoît Ngayou et des représentants de certains départements ministériels comme cellui l’agriculture, de l’industrie et des petites et moyennes entreprises.

Le comité national de pilotage a analysé le plan de travail et de budget annuel de 2023. Le budget validé s’élève à un montant de 16 milliards 653 millions 79 mille 650 f Cfa. 91% de ce budget seront consacrés à l’investissement et 9% au fonctionnement. Les activités inscrites dans le plan de travail sont réparties dans les quatre composantes du projet que sont: développement des compétences; amélioration de la productivité et résilience; développement institutionnel et dialogue public-privé; coordination et gestion du projet.
La validation du plan de travail par le comité national de pilotage permettra d’accélérer la mise en œuvre des activités du Providac, afin d’atteindre les objectifs fixés. Pour Ferdinand Sosthène Likouka, «ce projet constitue une préoccupation majeure pour le gouvernement qui tient à mettre en place une agriculture saine, solide et prometteuse dans notre pays, le Congo, pour le bien de nos populations. Cet exercice nous a permis, en toute responsabilité, de retenir, pour la nouvelle année, les activités pertinentes, en vue d’accroître notre taux d’engagement et de consommation, jusque-là très faible (c’est-à-dire 2%), et réussir le pari qui nous incombe présentement».
Clôturant la session, le président du comité national de pilotage a attiré l’attention des gestionnaires de l’Unité d’exécution du projet, sur la mise en œuvre du plan adopté. «Nous formulons le vœu que l’Unité de coordination mette rapidement en œuvre ce plan de travail annuel. Nous comptons activement sur l’intervention des points focaux, afin qu’aucun retard ne soit constaté lors de la revue à mi-parcours», a-t-il dit.
Il y a lieu de rappeler que le Prodivac est le fruit de l’accord de prêt de 73 millions 20 mille euros, soit 43 milliards de francs Cfa, conclu entre le gouvernement et la Bad (Banque africaine de développement). Ce projet est mis en place avec pour objectif de parvenir à contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations congolaises. La toute première session du comité national de pilotage de ce projet remonte au 3 décembre 2021. C’est dire qu’il y a lieu d’accélérer les activités du Providac, pour combler le retard constaté.

Martin BALOUTA-MALEKA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles