back to top
29.2 C
Brazzaville
mardi 16 juillet 2024 | 15:49
spot_img

Anelco (Association nationale des élus du Congo) : Le distingué conseiller Omesse Lékébé, élu président

Les élus départementaux et municipaux, conscients de leur rôle et pour mieux défendre leur statut, se sont retrouvés en assemblée générale constitutive, dimanche 2 avril 2023, à la Préfecture de Brazzaville, pour créer l’Association nationale des élus du Congo. Ils ont porté à la tête de leur association, le distingué conseiller Omessé Lékébé, élu président pour un mandat de deux ans.

Tout comme l’élection du Président de la République et celle des parlementaires (députés et sénateurs), les conseillers départementaux et municipaux sont élus au suffrage universel direct. Ils sont donc élus par le souverain primaire et à la fin de leurs mandats, ils sont appelés à défendre leurs bilans auprès de leurs mandants. Comment peuvent-ils s’y prendre, si la moindre mensualisation n’accompagne pas leur travail dans les assemblées locales? En effet, ils n’ont pas droit à des émoluments mensuels, alors que leur responsabilité est grande, dans le cadre du développement décentralisé, conformément aux articles 209 et 210 de la Constitution du 25 octobre 2015.

Le bureau des élus (à l’extreme gauche, le président).
Le bureau des élus (à l’extreme gauche, le président).

Au regard de cette situation, les élus locaux ont décidé de se rassembler au sein d’une association, afin de revendiquer leur statut et l’application des textes pris en leur faveur. Ainsi, sur les 26 collectivités locales que comptent le pays, 15 collectivités locales étaient représentées à l’assemblée générale constitutive, pour légitimer la création de l’Anelco. Après trois jours d’intenses échanges, le distingué conseiller Omessé Lékébé, élu de la Cuvette-Ouest et membre du M.r (Mouvement républicain), a été élu président de l’association. Ses efforts dans la création de cette association ont été récompensée, puisqu’il en est l’initiateur. Il est secondé par Benjamin Ngoma, conseiller de la commune de Mossendjo et membre de l’U.pa.d.s (Union panafricaine pour la démocratie sociale), comme vice-président, le secrétariat général a été confié à Gaston Lékibi, conseiller indépendant élu dans la Cuvette-Ouest.
Dans son mot de circonstance, le président de l’Anelco, Omessé Lékébé, a reconnu l’immense travail qui l’attend. «Nous sommes, tous, conscients de la pertinence de notre rôle dans la mise en œuvre de la décentralisation, comme insiste le Président de la République, dans son projet de société «Ensemble poursuivons la marche vers le développement», qui instruit que «les conseils départementaux et municipaux ne sont pas créés pour être, mais pour faire», a-t-il déclaré. «Notre structure associative nous servira d’outils de travail, pour la conscientisation des élus locaux, de façon à concevoir des programmes plus créatifs, plus innovateurs et plus sensibles aux besoins des populations», a-t-il poursuivi.
Le président de l’Anelco a invité les élus locaux à «s’approprier de la vision du Président de la République, Chef de l’Etat, dans son discours sur l’état de la Nation devant le parlement réuni en congrès, à l’occasion du 62ème anniversaire de l’indépendance du Congo, lorsqu’il affirmait que «nonobstant l’accompagnement concomitant de l’Etat pour l’exercice des compétences transférées, l’avenir de la décentralisation dépendra aussi et sans contester des capacités des élus locaux à faire preuve de sagacité dans la gestion des services décentralisés». Pendant que se tenait cette rencontre, une autre rencontre similaire était aussi organisée par d’autres conseillers départementaux et municipaux.

Narcisse MAVOUNGOU

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles