back to top
28.2 C
Brazzaville
jeudi 18 juillet 2024 | 20:53
spot_img

Direction départementale des sports de Brazzaville :Les ligues départementales rassurées par la réunion avec Charles Parfait Malonga

Charles Parfait Malonga, directeur départemental des sports et de l’éducation physique de Brazzaville, a tenu, jeudi 6 avril 2023, à son cabinet de travail, sa première réunion de prise de contacts avec les présidents et secrétaires généraux des ligues départementales. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour parmi lesquels: la circulaire 455 relative aux inscriptions sur les assemblées électives au niveau des ligues de Brazzaville.

Pendant les échanges, les participants ont soulevé quelques problèmes, entres autres, celui du corps électoral qui porte confusion entre les sports collectifs et individuels, l’état actuel des gymnases qui pose un problème d’entretien et de rentabilité.
Pour le président de la Ligue départementale de judo, Aya Caloger, l’initiative du directeur départemental des sports est à louer, parce qu’elle permet d’aborder ensemble les questions qui pèsent sur le sport dans la capitale. «Je suis très enchanté, très ému que le directeur ait pris cette initiative d’appeler et de rencontrer les présidents et secrétaires généraux des ligues. En ce qui concerne le judo, tel qu’a dit Madame Oba, chef de service, il y a un calendrier qui est déjà élaboré, pour les élections au niveau des ligues départementales. Mais, avant qu’on arrive au déroulé de ce calendrier, nous avons une programmation des activités que nous allons tenir cette année, dans le cadre des activités de la saison 2022-2023», a-t-il indiqué.
Pour sa part, le directeur départemental des sports, Charles Parfait Malonga, a reconnu le bien fondé des problèmes soulevés. Cela promet de les soumettre à la hiérarchie. «Ils ont posé des problèmes réels. Le cas des publicités pendant les compétitions au sein des gymnases. Ils n’ont pas cette possibilité de changer les choses. Ça pose problèmes aux ligues. Donc, nous avons pensé que ce sont des questions que nous devons traiter avec la hiérarchie», a-t-il renchéri. Reste aux ligues de se mettre au travail, pour développer le sport à Brazzaville.

Luze Ernest BAKALA

Oh bonjour
Ravi de vous retrouver.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas !

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Derniers Articles